Quel avenir pour le gaz ?


Dans un contexte plus contraignant pour le gaz, vous, ou vos clients, vous posez peut-être la question de son avenir dans le paysage énergétique français. Évolution des aides pour la chaudière THPE, RE2020... : il est temps de démêler le vrai du faux !

Malgré l’évolution des aides au 1er juillet, les solutions gaz restent compétitives

Nombre de vos clients font appel aux aides publiques pour financer une partie de leurs travaux de chauffage au gaz. Cependant, le dispositif encadré par l’État évolue régulièrement et il n’est pas toujours simple de s’y retrouver. Faisons un rapide état des lieux.

Certains CEE « coup de pouce » vont être supprimés au 1er juillet 2021

La chaudière gaz à très haute performance énergétique (THPE), comme d’autres solutions, est concernée et verra donc son niveau d’aides diminuer. Cependant, avec un prix (hors aides) compris, en moyenne, entre 3 000 et 5 000 € TTC, la chaudière THPE reste très bien positionnée par rapport aux autres solutions performantes de chauffage. Et c’est sans compter sur les aides qui subsistent pour son installation !

Fin du CEE « coup de pouce » pour la THPE mais… éligibilité maintenue à de nombreuses aides !

La chaudière THPE ne bénéficie plus de l’aide CEE bonifiée à compter du 1er juillet 2021, mais elle reste éligible à d’autres aides :
 
  • La prime CEE « classique » (pour tous les ménages),
  • MaPrimeRénov’ (pour les ménages aux revenus modestes et très modestes),
  • La TVA à taux réduit (5,5%),
  • Les aides locales versées par certaines régions et/ou communes,
  • Les dispositifs pour la rénovation globale : CEE « coup de pouce rénovation performante », MaPrimeRénov’ « rénovation globale », Habiter Mieux Sérénité
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour faciliter le paiement du reste à charge.

Les CEE « coup de pouce » sont maintenus pour la pompe à chaleur (PAC) hybride gaz

Association intelligente d’un module PAC air – eau et d’une chaudière gaz à condensation, cet équipement gaz innovant peut vous permettre de vous démarquer de la concurrence et d’élargir la gamme des solutions que vous proposez.
Et bonne nouvelle pour vos clients, la PAC hybride gaz est éligible à l’ensemble des aides encadrées par l’État : c’est au minimum 2 500 € pour vos clients, quels que soient leurs revenus !

La RE2020 n’interdit pas le gaz dans les logements neufs et existants

La nouvelle réglementation environnementale (RE2020) applicable au 1er janvier 2022 est plus contraignante pour le gaz que la RT2012 actuellement en vigueur. En effet, elle oblige toutes les énergies à respecter un seuil en termes d’émissions de CO2.

Les conséquences sont différentes en logement collectif et en maison :

  • En logement collectif, les seuils d’émissions de CO2 vont évoluer progressivement par paliers jusqu’à 2025 avec à chaque étape un panel de solutions gaz adaptées,
  • En maison, une partie des solutions actuelles RT2012 pourra encore être mise en œuvre en lotissements jusqu’à fin 2023 puis d’autres solutions comme la PAC hybride prendront ensuite le relais.

Cela ne signifie pas pour autant la fin du gaz, loin de là !

  • Les logements existants ne sont pas concernés par cette réglementation. Vous pouvez donc continuer à proposer sereinement les solutions gaz aux clients qui ont un projet de rénovation.
  • Dans le neuf, des solutions hybrides pourront être compatibles avec les exigences « carbone » imposées par la nouvelle réglementation.
Avec l’essor du gaz vert, l’avenir du gaz est assuré !

La transition énergétique est au cœur des préoccupations. Le gaz vert, qui est un gaz produit localement à partir des déchets de l’agriculture ou encore des collectivités, peut, en tant qu’énergie décarbonée, relever le défi environnemental qui s’offre à nous. Le gaz vert est déjà une réalité et circule dans les réseaux. Au vu de la dynamique territoriale actuelle, l’ADEME estime qu’il sera possible d’avoir 100% de gaz vert dans les réseaux à horizon 2050. De bon augure pour les années à venir.
 

À l’usage, le chauffage au gaz est particulièrement économique pour vos clients

Avec le gaz, vos clients peuvent maîtriser leur budget énergie annuel :

  • D’une part, ils bénéficient des prix compétitifs du gaz. Sur les 15 dernières années, la facture annuelle de gaz naturel a été, en moyenne, de 20% à 50% moins chère que celle des principales autres énergies de chauffage.

Facture énergétique annuelle moyenne de chauffage/eau chaude, sur 15 ans, pour différentes énergies en maison individuelle existante

 

  • D’autre part, ils peuvent réaliser des économies d’énergie au quotidien grâce aux performances des équipements gaz : entre 20% et 30% avec une chaudière THPE et jusqu’à 40% (voire au-delà dans certains cas) avec une PAC hybride gaz, en remplacement de leur ancienne chaudière fioul ou gaz.

A lire aussi

client gaz

Le gaz, une énergie aux multiples atouts pour vos clients

5 arguments pour convaincre vos clients de choisir le gaz.

prix energie

Le gaz, une énergie compétitive dans la durée

Tout savoir sur le prix du gaz et son évolution dans le temps.

gaz vert energie renouvelable

Le gaz vert, une énergie locale et renouvelable

Tout savoir sur le gaz vert, sa production « made in France » et ses avantages.


  • * Hypothèses de calcul et sources :

    • Maison individuelle construite en 1985, de surface indicative 100 m².
    • Consommations énergétiques de chauffage et eau chaude selon méthode 3CL-DPE : basées sur besoins annuels types RT1982 calculés selon énergie de chauffage (100 kWh/m² en électricité, 107 kWh/m² pour les combustibles, 18 kWh/m² pour l’ECS toutes énergies) et rendements globaux des équipements installés (convecteurs NFC + cumulus > 15 ans en électricité, chaudière > 15 ans pour les combustibles, eau chaude instantanée en gaz naturel et propane, accumulée en fioul).
    • Factures énergétiques basées sur les consommations de chauffage et eau chaude (abonnement inclus pour le gaz naturel, différentiel d'abonnement 12 kVA heures creuses / 6 kVA base inclus pour l'électricité), hors autres usages, hors frais de maintenance.
    • Prix des énergies : moyennes annuelles des tarifs réglementés pour le gaz naturel et l’électricité (source : site Energie-Info du Médiateur National de l’Energie), moyennes annuelles des prix disponibles sur la base de données Pégase (MTES/SDES) pour le fioul et le propane.