MaPrimeRenov’ Parcours accompagné

MaPrimeRénov’ – Rénovation d’ampleur, encore appelée « parcours accompagné », a pour ambition d’accélérer les projets de rénovations ambitieux (ou rénovation d’ampleur) en finançant une part importante des travaux, avec un accompagnement par un Accompagnateur Rénov’ agréé.

1. Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ?

Le parcours accompagné MaPrimeRénov’ - Rénovation d’ampleur est accessible à tous les propriétaires1, occupants ou bailleurs, quelle que soit l’étiquette énergétique du logement et quels que soient les revenus du ménage.

Pour rappel, les ménages sont répartis en 4 catégories (très modestes, modestes, intermédiaires et supérieurs) selon leurs revenus et le nombre de personnes composant le ménage, avec une distinction entre l’Île-de-France et les autres régions.

 Consulter les plafonds de revenus fixés par l‘ANAH

2. Quels sont les logements concernés par MaPrimeRénov’ ?

Situés en France métropolitaine, les logements doivent :

  • faire office de résidence principale (c’est-à-dire être occupés au minimum 8 mois par an),
  • être achevés depuis 15 ans au minimum à la date de début d’exécution des travaux, sauf dans le cas d’un remplacement de chaudière fioul (avec dépose obligatoire de la cuve) pour lequel le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Bon à savoir : En contrepartie de MaPrimeRénov’, les propriétaires bailleurs s’engagent sur l’honneur à louer leur bien en tant que résidence principale sur une durée d’au minimum 6 ans.

3. Qu’est qu’une Rénovation d'Ampleur ? Quels sont les travaux éligibles au parcours accompagné ?

La rénovation d’ampleur est définie par la loi. Elle vise à l’amélioration significative de la performance énergétique des logements en donnant la priorité aux travaux d’isolation.

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, les travaux devront permettre un gain d’au moins 2 classes énergétiques sur le diagnostic de performance énergétique (DPE), avec a minima :

  • 2 gestes d’isolation (toiture, fenêtre, sols ou murs)
  • Le remplacement de l’ancien équipement de chauffage si celui-ci fonctionne majoritairement au fioul ou au charbon

En complément, les propriétaires pourront prévoir d’autres travaux comme l’installation d’un système de chauffage ne fonctionnant pas majoritairement aux énergies fossiles. Parmi les équipements au gaz, l’installation d’une pompe à chaleur hybride est éligible à MaPrimeRénov’ – Rénovation d’ampleur.

Ces rénovations doivent respecter des critères stricts définis par les pouvoirs publics, notamment en matière de performance thermique des matériaux et d'émissions de gaz à effet de serre.

Un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) ou un audit est obligatoire en amont des travaux pour obtenir MaPrimeRénov’. Les DPE réalisés après le 1er janvier 2018 sont acceptés jusqu’au 31 décembre 2024.

Dans tous les cas, un audit devra être réalisé par un diagnostiqueur agréé avant de lancer les travaux.

> Accéder à l’annuaire des diagnostiqueurs immobiliers certifiés

Que se passe-t-il si mon logement est une « passoire énergétique » ?

A compter du 1er juillet 2024, les ménages souhaitant réaliser des travaux dans leurs logements classés en DPE F et G, ne pourront bénéficier que de MaPrimeRénov’ – Rénovation d’ampleur. Ils devront donc a minima isoler leurs logements avant d’entreprendre un changement de leur système de chauffage.

Autrement dit, ces ménages ne pourront plus opter pour la rénovation par gestes simples « MaPrimeRenov’ Décarbonation ».

4. Quel professionnel choisir pour une rénovation d’ampleur ?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ (ainsi que de la plupart des autres aides), vos équipements gaz doivent obligatoirement être installés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Sa qualification RGE doit être en cours de validité́ à la signature du devis.

Si les travaux sont réalisés par une entreprise sous-traitante, celle-ci devra être qualifiée RGE.

Besoin d'un installateur ?

Vous recherchez un professionnel du gaz, plombier-chauffagiste ou cheministe, pour vos travaux de rénovation ou l'entretien de vos équipements ?

5. Quels sont les montants de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ?

L’aide MaPrimeRénov’ – Rénovation d’ampleur est proportionnelle au montant hors taxes (HT) des travaux. Elle varie en fonction du nombre de gains de classe au DPE et du niveau de revenus du ménage.

 
Evolution de l’étiquette énergétique Plafonds de dépenses éligibles Ménages aux revenus très modestes Ménages aux revenus modestes Ménages aux revenus intermédiaires Ménages aux revenus supérieurs
Gain de 2 classes 40 000 € (HT) 80 % (HT) 60 % (HT) 45 % (HT) 30 % (HT)
Gain de 3 classes 55 000 € (HT) 80 % (HT) 60 % (HT) 50 % (HT) 35 % (HT)
Gain de 4 classes et plus 70 000 € (HT) 80 % (HT) 60 % (HT) 50 % (HT) 35 % (HT)

Bonification de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné

Une bonification de 10% peut être appliquée au taux initial si le logement est une passoire énergétique (DPE F ou G) et que les travaux réalisés dans le cadre de la rénovation d’ampleur lui permettent d’atteindre a minima l’étiquette D du DPE.

Bon à savoir :

  • Avant de réaliser leurs travaux, les ménages aux revenus très modestes et modestes peuvent bénéficier d’une avance à hauteur de 70% du montant de leur prime.
  • Le montant cumulé des aides perçues avec MaPrimeRénov’ - Rénovation d’ampleur est écrêtée à 100% de la dépense TTC pour les ménages aux revenus très modestes, à 80% pour les ménages aux revenus modestes, à 60% pour les ménages aux revenus intermédiaires et 40 % pour les ménages aux revenus supérieurs.

Prenons un exemple : un ménage aux revenus intermédiaires vivant dans logement classé G réalise des travaux éligibles à MaPrimeRénov’ – Rénovation d’ampleur qui lui permettent d’atteindre la classe D du DPE. Le pourcentage d’aide auquel il aura droit est le suivant :

  • Gain de 3 classes (passage de G à D) : 50% du montant HT des travaux pour un revenu intermédiaire
  • Bonification sortie de passoire énergétique : +10% soit 60% du montant HT des travaux
  • Dans la limite de 55 000 € HT (plafonds de l’aide)

Ce ménage pourra toucher une aide équivalente à 60% du montant HT de ses travaux dans la limite de 55 000 €, soit au maximum 33 000 € HT.

6. Quelles sont les étapes pour initier une rénovation d’ampleur et bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Les propriétaires souhaitant réaliser une rénovation d’ampleur doivent suivre quelques étapes clés

  1. Réalisation du DPE ou directement d’un audit énergétique (ce dernier est obligatoire pour bénéficier des aides du parcours accompagné)
  2. Construction du projet de travaux avec votre Accompagnateur Rénov’
  3. Demande de prime, avant le démarrage des travaux, sauf exception2  sur :
    - le site monprojet.anah.gouv.fr si vous êtes un ménage aux revenus modestes ou très modestes ;
    - le site maprimerenov.gouv.fr si vous êtes un ménage aux revenus intermédiaires ou supérieurs.
  4. Notification, dans votre espace personnel et par mail, de la décision concernant l’attribution de l’aide ainsi que son montant.
  5. Réalisation des travaux
  6. Attribution de la prime

Vous souhaitez rénover votre installation de chauffage ?

Trouvez la solution qui répond à vos besoins et estimez son coût, les économies réalisables et le montant des aides.

#

Mon Accompagnateur Rénov’ (MAR), incontournable pour bénéficier des aides

Mon accompagnateur Renov’ est un interlocuteur qui vous fait bénéficier d’un accompagnement personnalisé afin de dimensionner vos travaux et vous aider dans la constitution de votre dossier de demande d’aide. Il vous accompagne ainsi tout au long de votre projet de rénovation d’ampleur :

  1. Visite initiale du logement et évaluation de l’état général ;
  2. Réalisation d’un audit énergétique ;
  3. Mise à disposition d'une liste de professionnels RGE à proximité ;
  4. Conseils pour l’analyse des devis de travaux ;
  5. Aide au montage des dossiers de subventions ;
  6. Suivi de la réalisation des travaux ;
  7. Visite à la livraison du chantier.

 

Prise en charge des prestations des Accompagnateurs Rénov'

L'État prévoit de prendre en charge une partie significative, voire la totalité, du coût des prestations des Accompagnateurs Rénov' pour les ménages très modestes, notamment dans les situations de traitement de l'habitat indigne et de précarité énergétique. Pour les autres ménages, l’Etat prévoit la prise en charge de 80% des dépenses des ménages aux revenus modestes, 40% pour les revenus intermédiaires et 20% pour les revenus supérieurs.
 

Les autres aides à la rénovation énergétique

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) : des primes pour l’installation d’équipements gaz performants

Encadrées par les pouvoirs publics, les primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) sont versées ...

L’éco-Prêt à Taux Zéro (éco PTZ) : Financez vos travaux de rénovation

L’éco-Prêt à Taux Zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux 0% (les intérêts sont pris en charge par l’Etat)...

Tout savoir sur la TVA à taux réduit

La TVA à taux réduit est une mesure fiscale qui vous permet de bénéficier de l’applicatio...


  • 1 MaPrimeRénov’ est également accessible aux usufruitiers, titulaires d’un droit d’usage et d’occupation (y compris en viager), preneurs d’un bail emphytéotique ou d’un bail à construction, propriétaires en indivision (sous conditions).

    2 En cas de travaux urgents avec risque manifeste pour la santé ou la sécurité des personnes ou résultant de dommages causés par des catastrophes naturelles ou technologiques.