MaPrimeRénov’, une aide plébiscitée par les particuliers


MaPrimeRénov’ est le dispositif d’aides « phare » de l’État en matière de rénovation énergétique. Ce dispositif est reconduit en 2022, avec une volonté affichée des pouvoirs publics de gagner encore en simplicité et en efficacité.

Vous pouvez bénéficier, selon vos revenus, de MaPrimeRénov’ pour l’installation de vos équipements au gaz dès lors que vos travaux respectent certains critères de performance.

Découvrez les montants de MaPrimeRénov’ auxquels vous avez droit et les démarches à suivre pour y accéder.

 

Vous souhaitez rénover votre installation de chauffage ?

Trouvez la solution qui répond à vos besoins et estimez son coût, les économies réalisables et le montant des aides.

#

Qui peut bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est accessible :

  • aux propriétaires occupants,
  • et aux propriétaires bailleurs.

Les ménages sont répartis en 4 profils (bleus, jaunes, violets et roses) selon leurs revenus1 et le nombre de personnes composant le ménage, avec une distinction entre l’Île-de-France et les autres régions.

 

Les plafonds de ressources en Île-de-France sont les suivants :

 

 

Les plafonds de ressources dans les autres régions (hors Île-de-France) sont les suivants :

 

 

Les copropriétés éligibles à MaPrimeRénov’

Les copropriétés immatriculées au registre national des copropriétés et composées a minima de 75% de résidences principales peuvent également prétendre à MaPrimeRénov’. Pour cela, les travaux engagés sur les parties communes doivent garantir une amélioration significative du confort et de la performance énergétique de la copropriété (35% minimum de gain énergétique après travaux).
 

Quels sont les logements concernés par MaPrimeRénov’ ?

Situés en France métropolitaine ou en outre-mer, les logements doivent :

  • faire office de résidence principale (c’est-à-dire être occupés au minimum 8 mois par an),
  • être achevés depuis 15 ans au minimum à la date de début d’exécution des travaux, sauf dans le cas d’un remplacement de chaudière fioul (avec dépose obligatoire de la cuve) pour lequel le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Bon à savoir : En contrepartie de MaPrimeRénov’, les propriétaires bailleurs s’engagent sur l’honneur à louer leur bien en tant que résidence principale sur une durée d’au minimum cinq ans.

Quels sont les travaux concernés par MaPrimeRénov’ ?

L’État a défini une liste de gestes éligibles à MaPrimeRénov’. Parmi eux figurent l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique (THPE), ou encore d’une pompe à chaleur hybride gaz (appareil combinant une chaudière gaz THPE et une pompe à chaleur air/eau). Une bonne occasion pour vous de bénéficier d’un équipement gaz moderne et performant !

La dépose de votre cuve à fioul est également éligible à MaPrimeRénov’.

Quel professionnel choisir ?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ (ainsi que de la plupart des autres aides), vos équipements gaz doivent obligatoirement être installés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), sauf exceptions 2.

Sa qualification RGE doit être en cours de validité́ à la signature du devis.

Si les travaux sont réalisés par une entreprise sous-traitante, celle-ci devra être qualifiée RGE.

Besoin d'un installateur ?

Vous recherchez un professionnel du gaz, plombier-chauffagiste ou cheministe, pour vos travaux de rénovation ou l'entretien de vos équipements ?

#

Quels sont les montants de MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une aide forfaitaire. Elle est calculée en fonction des revenus des ménages et des économies d’énergie réalisées.

MaPrimeRénov’ permet de bénéficier des montants de prime suivants :

 

A compter du 15/04/2022 (et pour tout dossier déposé avant le 31/12/2022), les ménages bleus, jaunes et violets bénéficieront d'une augmentation de 1 000€ sur MaPrimeRénov' pour l'installation d'une PAC hybride.

Bonification de MaPrimeRénov’

Au delà des primes aux gestes unitaires (installation d’un équipement), les pouvoirs publics ont mis en place des bonifications en cas de rénovation ambitieuse. Trois forfaits sont ainsi disponibles dès lors que vous y êtes éligibles :

  • Un bonus « sortie de passoire thermique » accessible à tous pour les travaux de rénovation énergétique permettant au logement de quitter la classe énergétique F ou G au sens du Diagnostic de Performance Énergétique (DPE),
  • Un bonus « Bâtiment Basse Consommation » (BBC) accessible à tous pour les travaux permettant d’atteindre la classe A ou B du DPE.
  • Un forfait « rénovation globale » pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs dont les travaux permettent un gain énergétique de 55% en énergie primaire.

Dans tous les cas, un audit énergétique devra obligatoirement être réalisé avant puis après les travaux pour que vous puissiez bénéficier de ces nouveaux forfaits.

Les montants des forfaits sont les suivants :

 

MaPrimeRénov’ : quels cumuls et quels plafonds ?

  • MaPrimeRénov’ peut être demandée plusieurs fois dans un même logement pour des travaux différents, dans la limite de 20 000 € de primes cumulées sur 5 ans.
  • Pour les mêmes travaux, MaPrimeRénov’ est cumulable avec l’ensemble des autres aides existantes, à l’exception de MaPrimeRénov’ Sérénité.
  • Le montant cumulé des aides encadrées par l’État ne doit pas dépasser 90% du montant total TTC des travaux pour les ménages « bleus », 75% pour les « jaunes », 60% pour les « violets » et 40% pour les « roses ». On parle d’écrêtement.
  • Les propriétaires bailleurs pourront être aidés jusqu’à 3 logements mis en location.

Comment obtenir MaPrimeRénov’ ?

Afin de faciliter vos démarches, l’État a mis en ligne un site dédié pour vous renseigner et être conseillé mais également déposer et suivre votre demande de prime : www.maprimerenov.gouv.fr.

Bon à savoir : La demande de prime doit être faite avant le démarrage des travaux, sauf exceptions.

L’Anah accusera alors réception de cette demande par mail. Après vérification de votre dossier, vous serez informé, par notification dans votre espace personnel et par mail, de la décision concernant l’attribution de l’aide ainsi que son montant.

Le saviez-vous ? Le dépôt de dossier via un mandataire (délégataire CEE, collectivité ou tout acteur de l’accompagnement) est possible.

Traitement du dossier

Les dossiers sont traités, en principe, en 15 jours par l’Anah.

À noter que vous pouvez débuter vos travaux dès le dépôt de votre dossier ou attendre d’avoir la confirmation d’attribution de l’aide.

Versement de MaPrimeRénov’

Dès la fin des travaux, vous devrez déposer la facture ainsi que certaines pièces justificatives qui vous seront demandées sur votre compte personnel afin d’obtenir le versement de MaPrimeRénov’.

Le versement se fait en une fois par virement bancaire après la réalisation des travaux.

Bon à savoir : Une avance de frais peut être accordée afin d’aider les ménages à régler l’acompte des travaux.

Les autres aides à la rénovation énergétique

Une prime CEE (Certificat d’Économies d’Énergie), pour tous

Bénéficiez de la prime CEE « standard » ou « coup de pouce », quel que soit le montant de vos revenus.

Un prêt à taux 0% (Eco-PTZ) pour financer vos travaux

Accédez à un prêt à taux 0% en choisissant l’un des établissements bancaires partenaires de l’opération.

La TVA réduite à 5,5%, une vraie différence sur votre facture

Profitez d’une TVA à 5,5% pour l’installation d’une chaudière gaz améliorant la qualité énergétique de votre logement.

MaPrimeRénov’ Sérénité, jusqu’à 60% du montant de vos travaux pris en charge

Découvrez cette aide destinée aux revenus modestes et très modestesdans le cadre d’une rénovation globale.

Les autres aides pour aller plus loin : aides locales, chèque énergie,…

Découvrez les autres aides disponibles pour vos travaux de rénovation énergétique au gaz.

Toutes les aides à la rénovation

2022 est la bonne année pour entreprendre vos travaux d’économies d’énergie ! Découvrez le dispositif exceptionnel mis en place par l'Etat pour financer vos travaux de rénovation énergétique.


  • 1 Pour en savoir plus, consulter le site MaPrimeRénov'

    Pour en savoir plus, consulter le site de l’Ademe.

    Les aides à la rénovation ne sont pas accordées par GRDF et leur éligibilité n’est pas garantie par GRDF.