Chauffage au gaz : ce que dit la RE 2020

Chauffage gaz en maison individuelle

Depuis le 1er janvier 2022, une nouvelle réglementation impose de nouvelles normes pour les constructions neuves : la réglementation environnementale 2020 (RE2020). Dans ce nouveau contexte, les solutions gaz sont toujours éligibles et disponibles pour apporter confort, économie et performance à votre projet de construction.

Les objectifs de la RE2020

La RE2020, comme toutes les autres réglementations, s’inscrit dans un programme de réduction durable des consommations énergétiques des bâtiments, avec un renforcement progressif des exigences.
En comparaison de la RT2012 qui était axée sur la performance énergétique des bâtiments, la RE2020 a pour objectif d’optimiser la sobriété des constructions, que ce soit sur l’énergie et les matériaux.

Ainsi, les nouvelles constructions doivent avoir un impact limité sur les émissions de gaz à effet de serre, sur l’ensemble de leur durée de vie.
Elles doivent également assurer un confort en toute saison et notamment durant les fortes chaleurs.

Les prérequis pour limiter sa consommation d’énergie et les émissions de carbone

À ce titre, vous avez le choix entre : 

  • Une bonne isolation pour diminuer les pertes thermiques et les besoins énergétiques,
  • Une bonne orientation pour bénéficier de la chaleur et de la lumière du soleil,
  • Une bonne ventilation (ventilation simple flux ou double flux)

RE 2020 : quelle place pour le gaz ?

Le gaz est-il interdit dans les logements neufs ?

Le gaz n’est pas interdit dans les logements neufs mais est soumis, comme pour les autres énergies, à des contraintes plus fortes en termes, notamment, d’émissions de carbone.

#

L’installation de chauffage gaz reste autorisée

Seules les nouvelles chaudières au fioul domestique seront interdites à partir de juillet 2022. L’installation de chauffage gaz reste autorisé.

La RE 2020 impacte-t-elle le chauffage au gaz dans les logements existants ?

Non, les logements existants ne sont pas concernés par la RE 2020. Les pouvoirs publics y encouragent d’ailleurs l’installation de systèmes performants au gaz (chaudière THPE, PAC hybride gaz) car ils permettent de réaliser des économies d’énergie et de réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre. Preuve en est, le dispositif d’aides publiques encadré par l’État vous permettant de diminuer le montant de vos travaux pour l’installation de ces équipements. Pour en savoir plus, découvrez les aides auxquelles vous êtes éligibles.
 

Bon à savoir
Si vous construisez dans un lotissement raccordé au gaz, le panel de solutions gaz performantes et compétitives est encore plus large. Renseignez-vous auprès de votre constructeur.
 

Le gaz, une énergie d’avenir

Quelle est la place du gaz dans la transition énergétique ?

Stockable et disponible en continu, le gaz est indispensable à un mix énergétique français équilibré et diversifié. Il permet notamment de répondre aux forts besoins énergétiques en hiver (4 fois plus élevés qu’en été) alors même que le réseau électrique est saturé et ne peut couvrir que 30% de ces besoins. Et grâce au développement du gaz vert, le gaz est une énergie qui s’inscrit dans la transition écologique.

 

La puissance du gaz vert : c’est dans la presse !

La production de gaz vert en France atteint aujourd’hui la puissance d’un réacteur nucléaire, dépassant ainsi les objectifs de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Energie), et sa capacité devrait doubler d’ici 2 ans.

Une tribune a été publiée le 27 juin 2022 dans la presse nationale par GRDF, et co-signée par 72 partenaires, avec un message fort « le gaz vert, énergie locale et renouvelable, représente aujourd’hui en France la puissance d’un réacteur nucléaire ».

Les gaz verts sont déjà une réalité, avec des volumes significatifs de production qui doivent être pleinement pris en compte et soutenus dans les lois et réglementations à venir.

Lire le communiqué de presse

 

 

 

 

 

 

Le gaz vert, déjà une réalité ?

Oui et son développement est d’ailleurs soutenu par les pouvoirs publics. Produit localement à partir de résidus agricoles, d'effluents d'élevage et de déchets des territoires, le biométhane est un gaz 100% renouvelable qui sert, une fois injecté dans les réseaux, à chauffer, cuisiner et peut également être utilisé comme carburant (BioGNV).

Bonne nouvelle, vous pouvez d’ores et déjà souscrire à des contrats de gaz vert auprès du fournisseur de votre choix.

Le saviez-vous ? À l’horizon 2050, la France a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone, avec l’utilisation de 100% de gaz renouvelable. La dynamique de développement de la filière biométhane est bel et bien lancée : 426 sites de méthanisation injectent déjà dans les réseaux gaziers en France. Un chiffre qui va s’accroître puisque plus de 1 100 projets sont actuellement en cours de concrétisation.

Le gaz, une énergie aux multiples atouts

Chaque année, ce sont près de 400 000 particuliers qui font le choix de conserver le gaz comme mode de chauffage. Apprécié par de nombreux ménages, le chauffage au gaz a des atouts indéniables. Il préserve votre pouvoir d’achat grâce à des équipements performants et compétitifs à l’investissement comme à l’usage.

À la clé : économies d’énergie, gains sur facture et réduction des émissions de CO2 !

A lire aussi

Le gaz vert : la version 100 % renouvelable du gaz naturel

Produit localement, le gaz vert est une énergie d’avenir puisqu’elle présente les mêmes propriétés ...

Biométhane : la version 100 % renouvelable du gaz naturel

Produit localement, le biométhane est une énergie verte très utile puisqu’elle présente les mêmes p...

Mixer gaz et énergie renouvelable

Efficace sur le plan énergétique, le gaz vous permet de réduire votre consommation d’énergie grâce ...