Le diagnostic de performance énergétique

performance-energetique


Quelle est la performance énergétique et environnementale de votre logement ? Pour le savoir, faites réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) par un professionnel certifié. Un document à fournir obligatoirement en cas de vente ou de location.

Le DPE, une obligation lors de la vente et de la location

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) donne une estimation de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre d’un logement, ainsi que des factures énergétiques qu’il génère. Le calcul du niveau de performance d’un logement est fondé sur les caractéristiques techniques du logement et de ses équipements pour le classer sur une échelle de A à G : du plus performant en énergie et carbone au moins performant.

En cas de vente ou de mise en location, vous devez faire effectuer un DPE par un professionnel certifié afin de le remettre aux futurs acquéreurs ou locataires. Depuis le 1er janvier 2011, ce classement doit d'ailleurs apparaître sur les annonces immobilières.

Alors qu’il n’avait qu’une valeur informative jusqu’au 1er juillet 2021, le DPE est désormais opposable : le professionnel ayant réalisé le diagnostic engage sa responsabilité en établissant le DPE.

L’étiquette énergie : un seul classement pour rendre compte de la performance énergétique et environnementale du logement

Depuis la réforme du DPE mise en œuvre au 1er juillet, l’étiquette énergie attribuée par le professionnel tient compte désormais à la fois de la consommation conventionnelle d’énergie primaire du logement et des émissions de CO2 associées à cette consommation d’énergie.

Ce classement prend en considération les usages énergétiques suivants :

  • Le chauffage,
  • La production d'eau chaude sanitaire,
  • La climatisation
  • L'éclairage,
  • Les auxiliaires (ventilation, pompes et vannes)

A noter que le DPE comporte toujours une étiquette climat, qui rend compte quant à elle uniquement des émissions de CO2 associées aux consommations d’énergie du logement.

En plus de ces étiquettes, le DPE fournit des informations complémentaires, à savoir :

  • Une facture énergétique estimée sous la forme d’une fourchette
  • La performance globale de l’isolation et le niveau de confort d’été
  • Le descriptif et la performance des parois et équipements
  • Des recommandations de travaux de rénovation énergétique permettant d’améliorer les étiquettes énergie et climat du logement
  • Améliorez votre étiquette DPE en rénovant votre logement

Le DPE apporte des recommandations pour améliorer votre bilan et peut ainsi vous aider à choisir les travaux de rénovation thermique les plus efficaces à entreprendre : remplacement de votre chaudière, isolation des combles, remplacement des fenêtres, etc.

 

Comme le montre les exemples ci-dessous, le remplacement de votre système de chauffage initial par une chaudière gaz nouvelle génération peut améliorer votre DPE de plusieurs classes « énergie » :

Exemples de travaux de rénovation


  • Pictos classes énergie G vers DUne maison individuelle (construite avant 1948) située dans une zone climatique H1a (Nord)

    • Etiquette DPE initiale : G
    • Energie d’origine : Gaz (basse température)
    • Travaux de rénovation :
      - Un nouvel équipement de chauffage : PAC hybride
      - Travaux complémentaires : remplacement de fenêtres
    • Montant indicatif des travaux : environ 19 700
    • Nouvelle étiquette DPE : D (sortie de passoire énergétique)

     

    Bon à savoir
    Les propriétaires peuvent faire la demande pour les aides auxquelles ils peuvent prétendre avant de commencer leurs travaux. La réception de ces aides se fera l’année de la fin des travaux de rénovation. Ils auront les deux années suivantes des réductions fiscales.
     

  • Un appartement situé dans une zone climatique H1a (Nord)

    • Etiquette DPE initiale : F
    • Energie d’origine : Gaz (basse température)
    • Travaux de rénovation :
      - Nouvel équipement de chauffage : Chaudière THPE
      - Travaux complémentaires : Aucun
    • Montant indicatif des travaux : environ 4 000 €
    • Nouvelle étiquette DPE : E (sortie de passoire énergétique)

     

    Bon à savoir
    Les propriétaires peuvent faire la demande pour les aides auxquelles ils peuvent prétendre avant de commencer leurs travaux. La réception de ces aides se fera l’année de la fin des travaux de rénovation. Ils auront les deux années suivantes des réductions fiscales.
     

Pour améliorer votre DPE, privilégiez un « bouquet de travaux » combinant isolation thermique et équipement performant comme la chaudière à condensation, ou bien un couplage entre gaz naturel et énergies renouvelables si votre maison est déjà convenablement isolée.

A l'issue des travaux, outre l'amélioration de votre confort et la baisse de vos factures énergétiques, votre logement présentera un meilleur DPE, ce qui augmente la valeur patrimoniale de votre bien !
 

Vous avez un projet de rénovation ?

GRDF vous accompagne dans votre projet : équipements au gaz, aides et financement, trouver un professionnel de confiance.

 

En savoir plus

A lire aussi

Webinaire « Nouveau DPE et loi Climat et Résilience : découvrez quels sont les impacts sur votre stratégie de rénovation »

Le 11 mai 2022, 6 experts se sont réunis afin de décrypter le nouveau DPE et la loi Climat et résil...

Rénover son installation gaz

Vous avez une chaudière au gaz et souhaitez la remplacer pour améliorer votre confort tout en réali...

Quelles aides peut-on obtenir et cumuler pour des travaux de chauffage au gaz ?

La rénovation énergétique est plus que jamais à l’ordre du jour. Si vous avez le projet de changer v...