Le compteur communicant gaz

2 minutes de lecture

FAQ

Questions fréquentes


  • Depuis de nombreuses années, les attentes des clients et des fournisseurs d’énergie, relayées par les autorités concédantes et les associations de consommateurs, s’expriment en faveur d’une plus grande fiabilité du comptage, de la mise à disposition d’index réels pour les modifications contractuelles et de nouveaux services autour de la maîtrise de la demande en énergie. Parallèlement, les progrès technologiques offrent de nouvelles possibilités pour mieux suivre la consommation des clients et récupérer leurs index quotidiens de consommation. Ces évolutions se concrétisent progressivement à travers la réglementation à l’échelle européenne et française, pour encourager la mise en place de systèmes de comptage évolué.

    Dans ce contexte, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a délibéré le 3 septembre 2009 en faveur du lancement de la phase de cadrage du projet compteurs communicants gaz. GRDF a mené ces travaux de cadrage dans une démarche de concertation qui a permis à toutes les parties prenantes intéressées d’exprimer leurs attentes.

    En 2010 et 2011, GRDF a réalisé des expérimentations sur près de 20 000 compteurs dans quatre zones géographiques en France, avec quatre équipementiers différents et un large panel de parties prenantes (fournisseurs de gaz, autorités concédantes, associations de consommateurs, organismes de logement social, clients finals …).

    En parallèle, la CRE a mené une étude technico-économique sur le projet. L’ensemble de ces travaux a conduit à la conclusion qu’une solution technique performante, à un coût acceptable par la communauté, fiable dans le temps et répondant aux besoins de l’ensemble des parties prenantes pouvait être conçue. Sur la base de ces travaux et à l’issue d’une consultation publique ayant reçu un avis positif, la CRE a délibéré le 21 juillet 2011 en faveur du lancement de la phase de construction du projet.

    La décision de généralisation des compteurs communicants a été prise par la CRE à l’été 2013, puis par les Ministres de l’Energie et de la Consommation (publication au Journal Officiel du 1er octobre 2014), sur la base d’une mise à jour de l’étude technico-économique qui confirme l’intérêt du projet pour la collectivité.

    La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte est quant à elle venue préciser les attendus du comptage évolué gaz.

    Cette réponse vous a-t-elle été utile


  • A partir de janvier 2016, le déploiement a commencé dans 24 communes pilotes. Le déploiement généralisé des compteurs communicants gaz a ensuite débuté en mai 2017, dans l’ensemble des régions françaises de métropole. Il se poursuivra jusqu’en 2022.

    Pour savoir quand les compteurs communicants gaz seront déployés dans votre commune, cliquez ici.

    Cette réponse vous a-t-elle été utile


  • Deux volets doivent être pris en compte : la confidentialité d’une part, et la sécurité d’autre part.

    • Concernant la confidentialité des données, il est important de noter que ces dernières n’appartiennent pas à GRDF mais au consommateur. Chaque client décide de la diffusion, ou non, de ses données à d’autres acteurs, comme les fournisseurs d’énergie, les prestataires de services de suivi d’énergies, les Agences Locales de l’Energie et les Espaces Info Energie …

    • La sécurité des données a fait l’objet de travaux en amont, menés conjointement par GRDF et la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL), avec l’appui de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI). Les données sont chiffrées depuis le compteur jusqu’aux systèmes d’information de GRDF. Les informations collectées sont volontairement limitées et peu exploitables pour toute personne étrangère à GRDF. Elles se limitent à :

      • un identifiant émetteur (un numéro de module radio),

      • le relevé d’impulsion chaque jour arrêté à 6 heures du matin,

      • des informations sur le fonctionnement du compteur.

    L’affectation de la donnée au client n’est faite que par corrélation dans les systèmes d’information de GRDF.

    Cette réponse vous a-t-elle été utile

 

Présentation des avantages du compteur communicant gaz

 

À lire aussi

GRDF et moi

null...