Prix des énergies : le gaz demeure une énergie compétitive

Mis à jour le 07/10/2019

L’évolution des prix des énergies

Orientés pendant plusieurs années à la baisse, les prix du gaz naturel ont connu une série de hausses entre mi-2017 et fin 2018, avant d’amorcer un important mouvement de reflux.

Aujourd’hui comme en moyenne ces dernières années, le prix du gaz naturel est très compétitif.

Evolution du prix des énergies depuis 2007 - GRDF

Entre novembre 2018 et septembre 2019, le niveau des tarifs réglementés hors taxes et CTA de vente de gaz a ainsi baissé en moyenne de -15,7%, et l’évolution mise en œuvre au 1er octobre 2019 conduit ces mêmes tarifs à baisser de -2,4% supplémentaires, soit une baisse cumulée de -17,7%.

Pour un client type se chauffant au gaz (tarif B1 niveau 1 d’Engie pour une consommation de 17 000 kWh/an), la baisse de tarif TTC atteint -16,8% entre novembre 2018 et octobre 2019.

Comprendre la baisse des prix du gaz

En France, d’après les statistiques publiées par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) pour le 2e semestre 2019, environ 4millions de clients ont souscrit au tarif réglementé du gaz proposé à la vente uniquement par les fournisseurs historiques de gaz naturel. Ce tarif est ajusté chaque mois par les pouvoirs publics, en particulier pour suivre l’évolution des cours mondiaux du gaz et peut donc connaître des fluctuations à la hausse ou à la baisse.

Or, après une année 2018 orientée à la hausse, le contexte externe est plus favorable en 2019. La baisse de la demande consécutive à un hiver peu rigoureux en Chine et en Europe associée à une hausse de l’offre du fait d’une production accrue de gaz naturel (notamment sous forme de gaz liquéfié) ont, en effet, engendré une baisse des prix mondiaux du gaz. Cette baisse est une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat de vos clients se chauffant au gaz, en particulier ceux qui ont souscrit une offre au tarif réglementé (ou indexé sur celui-ci), car elle a des répercussions immédiates sur leurs factures.

En effet, vos clients, libres de choisir leur fournisseur de gaz, peuvent opter entre deux types d’offres :

  • Le tarif réglementé du gaz dont le prix est fixé par les pouvoirs publics,
  • Une offre de marché à prix indexé (reflétant l’évolution des tarifs réglementés) ou à prix fixe sur une voire plusieurs années. En octobre 2019, selon le comparateur mis à disposition par le Médiateur National de l’Energie, les prix des offres des fournisseurs de gaz se situent entre -9% et +21% par rapport au niveau des tarifs réglementés, pour un client consommant 17 000 kWh par an (test effectué sur la commune de Nanterre).

Pour comparer le prix des différentes offres gaz disponibles chez l’ensemble des fournisseurs, vos clients peuvent consulter le site du médiateur de l’énergie : comparateur-offres.energie-info.fr
En savoir plus : www.energie-info.fr et www.cre.fr

La compétitivité prix du gaz : un atout pour vos clients

En choisissant le gaz, vos clients font un choix économique judicieux dans la durée. En effet, son prix au kWh, abonnement inclus, reste, année après année, parmi les plus bas par rapport aux autres énergies de chauffage.

Pour vous en convaincre et le faire connaître à vos clients, n’hésitez donc pas à consulter le baromètre des énergies (disponible sur l’appli mobile GRDF Pros du gaz) sur lequel vous pourrez visualiser l’évolution et le positionnement des prix des principales énergies de chauffage depuis 2007.

Facture énergétique annuelle moyenne de chauffage et d'eau chaude sur 15 ans, entre 2004 et 2018, pour différentes énergies en maison individuelle existante* (en €TTC/an)

En moyenne ces 15 dernières années, elle a permis de maintenir un budget chauffage & eau chaude de l’ordre de 100 €/mois en maison individuelle, avec des économies possibles de 20 à 50% par rapport aux principales solutions alternatives.

Si vos clients souhaitent faire encore plus d’économies, vous pouvez les orienter vers des équipements gaz modernes, performants et intelligents, comme la chaudière THPE ou la PAC hybride, pour une meilleure maîtrise de leurs consommations d’énergie au quotidien.

Mis à jour le 07/10/2019


A lire aussi

* Hypothèses de calcul et sources :
- Logement de référence : Maison individuelle de plain pied construite en 1985 en zone climatique H1a (nord), de surface indicative 100 m².
- Equipements de référence : Convecteurs NFC + cumulus > 15 ans en électricité chaudière > 15 ans pour les combustibles, eau chaude instantanée en gaz naturel et propane, accumulée en fioul.
- Méthode de calcul des consommations énergétiques de chauffage et eau chaude : selon méthode 3CL-DPE, basées sur be¬soins annuels types RT1982 calculés selon énergie de chauffage (100 kWh/m² en électricité, 107 kWh/m² pour les combustibles, 18 kWh/m² pour l’ECS toutes énergies) et les rendements globaux des équipements installés.
- Factures énergétiques : basées sur les consommations de chauffage et eau chaude (abonnement inclus pour le gaz naturel, différentiel d’abonnement 12 kVA heures creuses / 6 kVA base inclus pour l’électricité), hors autres usages, hors frais de mainte¬nance. Prix des énergies : moyennes annuelles MTES/SDES (base PEGASE), tarifs réglementés pour le gaz naturel et l’électricité.

Le baromètre du prix des énergies - GRDF

Affichez le baromêtre
sur votre site

Pour afficher ce même baromètre sur votre propre site internet, GRDF met librement à votre disposition un widget dédié. Pour l’intégrer sur l’une de vos pages, il suffit simplement de copier la balise ci-dessous dans votre CMS, à l’endroit souhaité.

<script type="text/javascript"
src="https://barometre.developpement.api-grdf.fr/userlight/widget/v1.0.0/index.html"></script>