ACTUALITÉ | Gaz vert Transition écologique Copropriété

02.02.2022 - 09H45

Comment Primalp incite une copropriété à se chauffer au gaz vert ?


Le promoteur de Haute-Savoie a élaboré une démarche inédite pour démocratiser les énergies vertes dans ses programmes immobiliers équipés de système de chauffage collectif, en collaboration avec le syndic Peak Immo et GRDF. Un engagement original qui séduit.

Nous sommes convaincus que le gaz est une énergie d’avenir et voulons montrer à nos clients qu’il est possible d’utiliser du gaz vert pour le chauffage et l’eau chaude sans surcoût.
 

Utiliser du gaz vert pour le chauffage et l’eau chaude sans surcoût

« Tout acquéreur d’un logement du programme Atmosphère se verra offrir un vélo à assistance électrique et un an d’énergie verte ». De prime abord, cette proposition, valable entre le 22 février et le 9 avril 2021, ressemble à s’y méprendre à une opération de communication. En réalité, elle dépasse la simple incitation commerciale. « Nous sommes convaincus que le gaz est une énergie d’avenir et voulons montrer à nos clients qu’il est possible d’utiliser du gaz vert pour le chauffage et l’eau chaude sans surcoût », explique ainsi Benjamin Combey, le directeur général de Primalp, promoteur à Annecy qui opère sur l’ensemble de la Haute-Savoie, à l’origine de cette initiative.

 

Le programme Atmosphère

  • Promoteur : PRIMALP
  • Syndic de la copropriété : PEAK IMMO
  • Commune : Annecy Seynod, Haute-Savoie
  • Contrat soucrit : contrat de gaz vert pour chaufferie collective
  • Programme : 3 bâtiments en R+2 avec attique pour 52 logements

Logos Primalp et Peak Immo

Il précise : « Cette opération est surtout le résultat d’un beau partenariat tripartite avec le syndic Peak Immo, qui fait partie comme nous du groupe Odes Habitat, et GRDF ». C’est en effet au syndic de la copropriété que revient la tâche de souscrire directement le contrat de gaz vert pour la chaufferie collective de ce programme Atmosphère, qui comprend 3 bâtiments en R+2 avec attique pour 52 logements sur la commune d’Annecy Seynod, et dont la livraison est prévue pour la fin 2022.

 

 

Les consciences sont en train d’évoluer dans le bon sens

« Notre démarche, dénommée Passgreen, fera l’objet d’un accompagnement lors de la première assemblée générale des copropriétaires, pour que le projet global soit bien clair et les conduire à conserver cette énergie au-delà de la première année », détaille Raphaël Debernardi, le directeur général de Peak Immo. « Même si les acquéreurs regardent avant tout les coûts, la sensibilisation progresse et les consciences sont en train d’évoluer dans le bon sens. »

Cette démarche répond en outre aux attentes des collectivités locales, qui regrettent, à l’instar de Primalp, que le gaz soit devenu une énergie contrainte dans la RE2020 alors même que la filière du biométhane se développe. « Je milite auprès de mes confrères pour qu’ils mettent en place ce genre d’actions utilisant une énergie produite en France, proche des gens et verte », reprend Benjamin Combey.

Une réflexion complète sur le bâti

Soulignons qu’en plus de promouvoir le gaz vert, le promoteur de l’opération « Atmosphère » a mené une réflexion complète sur la conception environnementale du projet : l’isolation est renforcée avec une attention particulière portée au confort d’été grâce à la présence de pare-soleils et les matériaux ont été sélectionnés en fonction de leur neutralité en émission de COV, gage de qualité d’air intérieure. Comme le souligne le directeur général de Primalp, « personne ne nous a rien demandé mais nous sommes persuadés que notre démarche, lorsqu’elle est possible, est pertinente. » Elle a déjà été reproduite sur une autre opération également menée par Primalp et Peak Immo. Et si le mouvement était lancé ?

 

A lire aussi

A Couëron, le gaz vert au cœur d’un programme éco-responsable

Près de Nantes, le programme Lucinia associe retour à la nature et performances environnementales e...

Du gaz vert à la sauce normande

En 2017, Maëlis de Witte créait BinHappy, une société spécialisée dans le tri et la collecte des bi...

A Feigères, le gaz vert réunit un promoteur et sept fermes

La proximité d’une nouvelle unité de méthanisation avec son prochain programme immobilier a conduit...