Délestage et Interruptibilité


GRDF fait en sorte d’alimenter constamment en gaz l’ensemble des clients raccordés à son réseau. Toutefois, dans certaines circonstances exceptionnelles (défaillance des transits internationaux, incident sur les réseaux de transport ou de distribution français), il peut s’avérer nécessaire de demander aux clients de réduire ou d’interrompre leur consommation afin de préserver l’alimentation en gaz des particuliers et des sites exerçant des missions d’intérêt général (MIG).


Pour ce faire, le législateur a prévu deux dispositifs d’urgence : 

GRDF vous informe aussi sur : 

 

Le délestage

Le délestage consiste pour le site à procéder à une diminution importante de consommation en moins de 2h. C’est une obligation réglementaire qui s’impose à tous les clients sollicités par GRDF dans le cadre des textes en vigueur.

Les modalités applicables au délestage sont aujourd’hui décrites dans l’arrêté du 28 novembre 2013 portant adoption du plan d’urgence gaz, lequel devrait être remplacé courant 2021 par un nouveau texte. 

Quelles sont les modifications prévues ?

  • Tous les clients ayant une consommation annuelle de référence (CAR) supérieure ou égale à 5 GWh /an sont concernés (seuls les industriels le sont dans l’arrêté du 28 novembre 2013) ;
  • Ces clients ont pour obligation de répondre à une enquête annuelle de leur gestionnaire du réseau, en indiquant les conséquences économiques qu’ils subiraient en cas de réduction ou d’arrêt de leur consommation de gaz en deux heures au plus, ainsi que le cas échéant le niveau d’alimentation pour ne pas subir ces conséquences économiques ;
  • Sur la base des réponses apportées à l’enquête, les préfets établissent pour leur département la liste des clients qui sont susceptibles de subir des conséquences économiques majeures en cas de réduction ou d’arrêt de leur consommation de gaz en deux heures au plus, ainsi que les niveaux d’alimentation en gaz correspondants.

NB : Les clients n’ayant pas répondu seront considérés comme ne subissant aucune conséquence économique en cas de demande de délestage. 


L'interruptilibité

Les clients à forte consommation ont le choix de conclure ou non un contrat d’interruptibilité. Celui-ci oblige principalement le client à diminuer sa consommation en dessous de la Consommation Journalière Plafond (CPL) souscrite au Contrat, dans les 24h suivant un Ordre d'Activation émanant de GRDF, et pour une durée maximale de 240h dans l’année. Si le client souscrit au contrat, il peut en contrepartie bénéficier d’une réduction ou d’une suppression du montant dont il doit s’acquitter au titre de la compensation stockage

Pour être éligible au Contrat d’Interruptibilité, un site doit respecter les conditions cumulatives suivantes :

  • Il est directement raccordé au réseau de GRDF ;

  • Il est télérelevé tous les jours (fréquence de relevé JJ) ;

  • Pour le ou les PCE (points de comptage et d’estimation) constituant le PDL (point de livraison) associé au site, la somme des CAR est supérieure ou égale à 5.000 MWh ;

  • La différence entre la CJA (Capacité Journalière d’Acheminement) ou la CJN (Capacité Journalière Normalisée) et la CPL (Consommation Journalière Plafond) est supérieure ou égale à 40 MWh/jour tous les jours de l’année.

Il n’y a pas de condition concernant l'activité du site.
 

 


La campagne : Enquête Délestage et Contrats d‘Interruptibilité

GRDF envoie en début de chaque année aux clients concernés (tous les sites > 5 GWh de CAR) un courrier contenant un code qui leur permet d’accéder au portail «Enquête Délestage et Contrat d’Interruptibilité» (pour ceux qui ne s’étaient pas encore créé de compte). Sur ce portail, les clients doivent répondre à l’enquête Délestage et peuvent souscrire un Contrat d’Interruptibilité.
 

En savoir plus sur la campagne et le portail

 

 


La compensation stockage

Depuis le 1er avril 2018, les gestionnaires des stockages souterrains français sont régulés, c’est-à-dire que le niveau de leurs revenus est décidé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).
Ces revenus proviennent en partie de la vente aux enchères des capacités de stockage, en partie d’un terme spécifique des tarifs d’acheminement sur les réseaux de transport (tarifs ATRT) dit «compensation stockage». La compensation stockage est répercutée par les expéditeurs transport aux fournisseurs de gaz et par les fournisseurs de gaz à leurs clients.
 

En savoir plus sur la compensation stockage

 

Le calcul de l’assiette de la compensation stockage et les changements induits par l’ATRT7


Pour connaître les modalités de calcul ainsi que la prise en compte des capacités interruptibles en cas de souscription de contrat d’interruptibilité, cliquez ici.

Ressources à votre disposition sur le délestage et l'enquête annuelle

#

Tout savoir sur le mécanisme de délestage et l'enquête annuelle Délestage

Différence entre délestage et interruptibilité, enquête délestage depuis 2020...

Mode opératoire 1

Se connecter au Portail délestage et Interruptibilité

#

Mode opératoire 2

Répondre à l'enquête sur le portail délestage et interruptibilité

Ressources à votre disposition sur les contrats d'Interruptibilité

#

5 minutes pour comprendre les contrats d'interruptibilité

Tout savoir sur les contrats d'interruptibilité.

#

Spécimen de contrat d'interruptibilité

Voir un spécimen de contrat d'interruptibilité secondaire de distribution.

#

Mode opératoire

Souscrire ou reconduire un contrat sur le portail Délestage et Interruptibilité

En savoir plus sur la compensation stockage

#

Tout comprendre en vidéo

Tout savoir sur la compensation stockage.

#

5 minutes pour comprendre la compensation stockage

Tout savoir sur le calcul de la compensation stockage 2020.

#

Mode de calcul de l’assiette de Compensation Stockage

Comprendre le calcul de la modulation stockage en 2021.

Textes législatifs en vigueur

#

Interruptibilité de la consommation de gaz

Connaître l'arrêté du 17 décembre 2019 relatif à l'interruptibilité de la consommation de gaz naturel.

#

Extrait de délibération

Découvrir la délibération de la Commission de régulation de l’énergie n° 2020-012 du 23 janvier 2020 portant décision sur le tarif d’utilisation des réseaux de transport de gaz naturel de GRTgaz et Teréga.