Évolution des prix de l’énergie : le gaz, une énergie toujours pertinente en résidentiel


Le budget lié à l’énergie, et notamment au chauffage, est généralement le poste le plus important au sein des logements collectifs. Son prix est donc une composante que bailleurs, locataires et copropriétaires souhaitent maîtriser le mieux possible. Pourquoi les prix du gaz varient-ils ? Quels sont les leviers pour maîtriser les budgets et réduire les charges ? On vous explique tout cela !

Pourquoi le prix du gaz varie-t-il ?

Le prix du gaz sur les marchés de gros varie, à la hausse ou à la baisse, en fonction de différents facteurs.

Les facteurs qui agissent sur le prix du gaz

   La quantité de gaz disponible sur le marché

   La situation macro-économique et les facteurs géopolitiques

   Les températures extérieures

   La demande de gaz pour la production d’électricité

   Les taux de change

 

La composition du prix du gaz

La facture de gaz en logement collectif est composée d’une part fixe, l’abonnement, et d’une part variable, proportionnelle à la quantité d’énergie consommée.

Pour comprendre comment les variations du prix du gaz impactent la facture, il faut savoir que le prix de la molécule pèse pour environ 50 % du prix global, taxes incluses. Lorsque l’on parle de l’évolution du prix du gaz, c’est principalement du prix de la molécule, cotée sur les marchés, dont il est question.

Au prix de la molécule, il faut ajouter les frais de fourniture (ou de commercialisation) et d’acheminement, c‘est à dire l’utilisation des réseaux, ainsi que les taxes et contributions.

La composition du prix du gaz | GRDF

En savoir plus sur la composition du gaz

 

Maîtriser le budget en souscrivant une offre mieux adaptée


Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, tous les consommateurs peuvent choisir librement leur fournisseur de gaz naturel. On parle d’offre de marché.

Se renseigner sur les offres de marché et choisir celle qui correspond le mieux à son type de logement ou à sa situation est un moyen efficace de mettre son budget gaz sous contrôle. Les offres des fournisseurs sont référencées sur le comparateur energie-info.fr.

Conformément à la loi énergie-climat du 8 novembre 2019, les tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz prendront fin le 30 juin 2023 pour les particuliers et les copropriétés. Dès à présent, aucun nouveau contrat aux tarifs réglementés ne peut être souscrit.

Changer de contrat : des démarches simplifiées

Pour les particuliers, il est très simple de changer de contrat d’énergie. Il suffit de se munir des caractéristiques de consommation du logement ou de la résidence et de demander à plusieurs fournisseurs de vous faire parvenir leurs offres. Il est important de comparer des durées de fourniture, des niveaux de consommation et des durées de validité des offres identiques, et de s’assurer que le budget total TTC est complet.
Si vous changez de fournisseur, la résiliation est possible à tout moment, sans frais (sauf frais du gestionnaire de réseau s’ils sont mentionnés dans l’offre). C’est le nouveau fournisseur qui se charge de la résiliation du contrat.

Pour les contrats collectifs, les contrats en offre de marché sont souvent à durée ferme. Les tarifs réglementés n’existent plus dans la grande majorité des cas depuis 2015 (consommation > 150 MWh/an). Le nouveau contrat doit prendre effet à la date de fin du précédent. C’est le nouveau fournisseur qui s’occupe des formalités dès la signature du nouveau contrat. Il existe parfois des reconductions tacites mais celles-ci sont de plus en plus rares. Attention, une résiliation anticipée du contrat de fourniture en place déclenche dans la plupart des cas, des pénalités de la part de l’ancien fournisseur.

Choisir l’offre la mieux adaptée

Plusieurs types d’offres de marché sont proposées :

  • Des offres à prix fixe sur 1 à 4 ans, pour sécuriser le prix et maîtriser les charges.
  • Des offres ajustables à la baisse,
  • Des offres indexées sur le tarif réglementé de gaz,
  • Des offres de gaz vert incluant de 10 à 100 % de gaz renouvelable,
  • Des offres de gaz naturel compensée en CO2.

 

La solution pour essayer de se prémunir de ces hausses, c’est de souscrire un contrat de fourniture de gaz à prix fixe dans lequel le fournisseur va s’engager à bloquer le prix du kilowattheure pendant une certaine durée. Aujourd’hui, il existe des offres de gaz à prix fixe qui sont très compétitives par rapport au tarif réglementé, puisqu’on peut économiser jusqu’à 16 % sur sa facture de gaz. Sur le site du Médiateur de l’énergie, energie-info.fr, y a un comparateur d’offres qui référence toutes les offres des fournisseurs qui sont commercialisées en ce moment.
 

Frédérique Fériaud, directrice générale du Médiateur de l’énergie

 

Faire des économies grâce à des équipements gaz plus performants

Réduire les charges de copropriété ou les charges locatives est un objectif largement partagé par les gestionnaires de patrimoine… et les habitants. Pour cela, plusieurs leviers peuvent être activés. Une démarche d’autant plus productive qu’elle s’inscrit dans un contexte de hausse de toutes les énergies. L’énergie la moins chère est toujours celle que l’on ne consomme pas !

Les solutions gaz pour la rénovation en copropriété

Que vous souhaitiez rénover une chaufferie collective ou que vous projetiez de vous raccorder, le ga...

Avec la chaudière à condensation, faites des économies d’énergie

Vous cherchez à réaliser des économies d’énergie sans renier votre confort au quotidien ? La chaudiè...

Comment financer la rénovation d’un chauffage collectif

MaPrimeRénov’, Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), Éco-Prêt à Taux Zéro, etc. Autant d’aides ac...

Votre copropriété est chauffée au fioul ?

Saisissez quelques données relatives à la chaufferie de l’immeuble et découvrez les bénéfices de la rénovation en passant au gaz.

Démarrer la simulation

 

Maîtriser ses consommations pour mieux maîtriser ses factures ou ses charges

La maîtrise de la demande énergétique est un enjeu économique et environnemental : moins de consommations d’énergie, c’est une facture réduite et la baisse des émissions de CO2. Cela passe aussi par une évolution des comportements : prendre conscience de ses consommations pour mieux les maîtriser et adopter des écogestes au quotidien. Donner à l'occupant accès à sa consommation de gaz permet d'atteindre jusqu'à 2% d'économies.

Dans le neuf, la bonne énergie pour le bon usage

p class="text-battleship-grey alloyEditorStyle">Face à une transition énergétique qui va générer une volatilité grandissante des prix des énergies, investir dans un bien immobilier neuf collectif équipé des deux énergies - gaz et électricité - est une approche avisée. Investir dans un logement neuf chauffé au gaz, c'est aussi la garantie de disposer d'une habitation optimisée et surtout de réaliser beaucoup d'économies d'énergie grâce aux performances thermiques garanties par la réglementation (RT2012 et RE2020).

 

<

Téléchargez les guides à destination des occupants et des clients acquéreurs

Réduisez le montant de vos factures sans diminuer votre confort !

Télécharger le guide

Je comprends ma consommation et je maîtrise mieux mon budget.

Télécharger le guide

Vous pouvez souscrire à une offre de gaz vert via un fournisseur d’énergie pour votre consommation de chauffage, d’eau chaude et de cuisson.

En savoir plus

Trois références à découvrir

Conversion d'une chaufferie collective fioul au gaz naturel

Les deux chaudières commençaient à donner des signes de fatigue et la rénovation totale de la chaufferie collective de cette copropriété s'imposait. Il fallait également tenir compte du coût de l'énergie.

Une résidence labellisée RT 2012 Effinergie, chauffée au gaz naturel

Cette résidence de 50 logements située au cœur du bourg de Saint-Pryve–Saint-Mesmin (45) est un programme de Vollogis, entreprise sociale pour l’habitat de Valloire Habitat.

Brunoy : une solution solaire thermique pour l’eau chaude et le chauffage

En mixant une installation solaire thermique avec deux chaudières gaz à condensation, la résidence Les Jardins dans l’Essonne réduit considérablement les charges de chaque appartement.