ACTUALITÉ | Exemples de projets

13.10.2020 - 14H19

Habitat 76 : le BIM de la conception à la gestion des bâtiments

Avec plus de dix ans d’expérience en matière de BIM, Habitat 76 a largement pu en mesurer les avantages et les inconvénients. Rencontre avec Frank Nya Nkamtse, BIM Manager au sein du premier bailleur social de Normandie.

A l’attention des promoteurs et des bailleurs sociaux qui s’interrogeraient sur la pertinence du BIM, il convient avant tout de faire remarquer que le premier bailleur social de Normandie avec 30.000 logements en gestion, Habitat 76, compte parmi ses effectifs un « BIM Manager » identifié comme tel depuis 2016. Mieux, il n’est pas seul à travailler sur le sujet. « En réalité, Habitat 76 s’est intéressé au BIM en 2010 », signale Frank Nya Nkamtse, le fameux BIM Manager. « Mais nous avons commencé par le BIM Gestion : à l’époque, nous avions constaté que de très nombreuses données se perdaient et nous avons donc réfléchi à une solution qui nous permettrait d’avoir une meilleure connaissance technique et graphique de notre patrimoine afin d’anticiper et de maîtriser les coûts d’exploitation ».

 

 

Première opération en BIM en construction neuve dès 2012

Le bailleur social lance alors un appel d’offre pour numériser son patrimoine et mieux le gérer. Cette opération, qui dure quatre ans, intègre les plans des bâtiments ainsi que les données patrimoniales. Satisfait des premiers résultats obtenus, le bailleur lance dès 2012 sa première opération en BIM en construction neuve : « Il s’agit de la première opération imposée en BIM dans le cadre d’un marché public en France, sur un projet de 53 logements à Rouen, comprenant la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance », raconte Frank Nya Nkamtse. « Et nous avons immédiatement mesuré les avantages de cette maquette numérique, qui a permis à tous les acteurs de se projeter plus facilement dans le futur bâtiment ». Résultat, à partir de 2015, la question ne se pose même plus. Tous les projets neufs d’Habitat 76 intègrent la démarche BIM. Le futur siège du bailleur social, en cours de construction à Rouen, va même intégrer des capteurs dont les données pourront être remontées dans un hyperviseur 3D de BIM Dynamique, soit la dimension la plus élevée du BIM (7D).

 

 

De la conduite au changement côté conducteurs de travaux

L’expérience permet aujourd’hui au bailleur de faire partager un vrai retour d’expérience. « En conception, le BIM permet à la maitrise d’ouvrage de mieux communiquer avec les riverains, avec les élus et avec toutes les entreprises concernées », explique le BIM Manager. Les projets sont mieux conçus, avec tous les intervenants en amont, ce qui évite de nombreuses découvertes en cours de chantier, et donc autant de pertes de temps. « En phase réalisation, je dois avouer que ce n’est pas encore ça », modère-t-il cependant. « Nous rencontrons encore de nombreux freins en BIM chantier, parmi lesquels la période d’adaptation pour les conducteurs de travaux des entreprises qui s’avère longue : il s’agit en somme d’un changement progressif de pratiques métiers qui prend du temps. Toutefois, nous continuons de pousser et sommes convaincus qu’à terme nous y arriverons. » Déjà, depuis deux ans, Frank Nya Nkamtse organise des revues BIM en cours de chantier, une fois tous les deux mois pendant le gros-œuvre puis tous les mois, de manière à s’assurer de disposer à la fin du chantier d’un DOE Numérique complet, avec les fiches techniques à jour et les modifications chantier prises en compte. « A la fin de chaque projet, je dispose donc d’un DOE numérique qui est un véritable double virtuel du bâtiment, accessible par tous nos techniciens en interne », insiste le BIM Manager.

 

« Des visites virtuelles pour nos locataires six mois avant la livraison »

Dans les phases de gestion, d’exploitation et de maintenance, les atouts sont connus depuis longtemps. En plus d’optimiser chacun de ces aspects en donnant accès très facilement à toute l’information sur le bâtiment, le BIM présente d’autres vertus. « Nous organisons par exemple des visites virtuelles pour nos locataires six mois avant la livraison, ce qui évite aux personnes de se déplacer inutilement, et fait gagner du temps à tout le monde. » A l’évidence, les avantages sont aussi nombreux que divers, et les progrès continus dans ce domaine ouvrent chaque jour de nouvelles perspectives. Pour conclure, Frank Nya Nkamtse affirme sans hésiter qu’en matière de démarche BIM, « nous ne ferons jamais marche arrière ! »

A lire aussi

BIM, la démarche gagnante de LP Promotion

Pour son programme toulousain « Les Terrasses de Jade », en cours de construction, le promoteur a so...

Le BIM est un gisement de valeurs pour tous les acteurs de la construction

Architecte et directeur de la société de conseil et de services Trimble Consulting, ex-Gehry Technol...

Inscrivez vous à la newsletter « Energie promoteur »

Promoteurs privés, pour en savoir plus sur les solutions gaz, les évolutions réglementaires ou encore les perspectives d’avenir envisageables avec le gaz vert, découvrez la newsletter « Energie promot...