Que sera la RE2020, nouvelle réglementation énergétique du bâtiment neuf ?

Le 24 novembre dernier, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Emmanuelle Wargon, ministre déléguée chargée du Logement, ont présenté les grandes orientations de la future réglementation environnementale des bâtiments neufs, la RE 2020. Les textes seront prochainement publiés pour une application annoncée (date de dépôt de PC) au 1er juillet 2021.

La RE 2020 en bref

Qu’est-ce que la RE 2020 ?

La RE 2020 est la réglementation environnementale des bâtiments neufs qui s’appliquera à l’été 2021. Elle remplacera la RT 2012, réglementation thermique actuellement en vigueur.

Est-ce que la RE 2020 induit de grands changements ?


Sa mise en œuvre passera par la transformation progressive des techniques de construction et la montée en compétences des professionnels. C’est pourquoi nous serons présents à vos côtés pour vous accompagner dans cette phase cruciale d’appropriation, avec vos partenaires bureaux d’études et installateurs.

 

 

 

RE 2020 : quelle place pour le gaz ?

Le gaz est-il interdit dans les logements neufs ?

Le gaz n’est pas interdit dans les logements neufs mais est soumis, comme pour les autres énergies, à des contraintes plus fortes en termes, notamment, d’émissions de carbone et de consommation d’énergie primaire. Un générateur performant dans un bâti renforcé restera le meilleur moyen d’atteindre les objectifs qui seront fixés. Les solutions gaz s’inscrivent dans cette perspective.

L’autre enjeu est celui du confort d’été. Les canicules à prévoir étant de plus en plus nombreuses, la nouvelle réglementation favorisera la conception bioclimatique.

Le gaz, une énergie d’avenir

Quelle est la place du gaz dans la transition énergétique ?

Stockable et disponible en continu, le gaz est indispensable à un mix énergétique français équilibré et diversifié. Il permet notamment de répondre aux forts besoins énergétiques en hiver (4 fois plus élevés qu’en été) alors même que le réseau électrique est saturé et ne peut couvrir que 30% de ces besoins. L’hybridation des solutions gaz avec les systèmes thermodynamiques de type pompe à chaleur constitue une autre piste prometteuse pour garantir la performance énergétique sans fragiliser les infrastructures. Et grâce au développement du gaz vert, le gaz est une énergie qui s’inscrit dans la transition écologique.

Le gaz vert, déjà une réalité ?

Oui et son développement est d’ailleurs soutenu par les pouvoirs publics. Produit localement à partir de résidus agricoles, d'effluents d'élevage et de déchets des territoires, le biométhane est un gaz 100% renouvelable qui sert, une fois injecté dans les réseaux, à chauffer, cuisiner et peut également être utilisé comme carburant (BioGNV).

Vos clients acquéreurs peuvent d’ores et déjà souscrire à des contrats de gaz vert auprès du fournisseur de leur choix.

 

Le saviez-vous ?
À l’horizon 2050, la France a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone, avec l’utilisation de 100% de gaz renouvelable. La dynamique de développement de la filière biométhane est bel et bien lancée : 196 sites de méthanisation injectent déjà dans les réseaux gaziers en France.
Un chiffre qui va s’accroître puisque plus de 1 100 projets sont actuellement en cours de concrétisation.

 

Le gaz, une énergie aux multiples atouts

Chaque année, ce sont près de 400 000 particuliers qui font le choix de conserver le gaz comme mode de chauffage. Apprécié par de nombreux ménages, le chauffage au gaz a des atouts indéniables. Il préserve votre pouvoir d’achat grâce à des équipements performants et compétitifs à l’investissement comme à l’usage.

À la clé : économies d’énergie, gains sur facture et réduction des émissions de CO2 !

A lire aussi

Le bureau d’Etudes Scoping se prépare à la RE 2020

Nouvelles façons de travailler avec toutes les parties concernées, nouvelles compétences, nouvelle r...

E+C- : l’indispensable collaboration

En ce début d’année, un sujet accapare toute l’attention : la future RE 2020. Alors que GRDF partage...