ACTUALITÉ | L'entreprise GRDF

25.09.2019 - 19H22

Rénover sa chaudière collective : les bonnes questions à se poser

2 minutes de lecture

rénovation chaudière collective questions

Avant d’engager le remplacement ou l’installation d’une chaudière collective en chaufferie, les syndics ont un rôle essentiel à jouer pour bien cerner les attentes réelles des copropriétaires et in fine obtenir leur totale adhésion. Petit guide pratique.

La modernisation d’une chaufferie et spécifiquement le renouvellement d’une chaudière collective figure parmi les décisions qui méritent une concertation parfaite entre tous les copropriétaires. Un défi que seuls les syndics sont en mesure de relever, à condition de procéder avec méthode.

 

 

Avant tout, pourquoi rénover sa chaudière collective ?

 

  • Pour répondre aux engagements nationaux et être acteur de la transition énergétique

    Les copropriétés sont en effet concernées au premier chef par la volonté affichée de l’Union européenne et de la France de placer la rénovation des bâtiments au cœur de la transition énergétique. « Avec 60% des logements en France construits avant la réglementation thermique de 1974, ils constituent à l’évidence un gisement important pour atteindre les objectifs », souligne Mathieu Helbert, Responsable Efficacité Énergétique au sein du Pôle Cegibat, le centre d’expertise technique et réglementaire de GRDF. Rappelons que les objectifs nationaux, découlant de la Loi sur la Transition Energétique et pour la Croissance Verte (LTECV), prévoient notamment une réduction de la consommation énergétique de 50% en 2050 par rapport à la référence de 2012. Ils sont assortis d’un objectif intermédiaire de 20% en 2030.

 

  • Pour réaliser des économies

    « Le poste de dépense lié au chauffage est généralement le plus important au sein des copropriétés. Les travaux de rénovation de chaufferie auront des impacts positifs et très rapides avec à la clé de réelles économies tant énergétiques que financières, diminuant ainsi le montant des charges », reprend Mathieu Helbert.

 

  • Pour valoriser la copropriété

    Un meilleur classement sur l’étiquette énergétique rassure les futurs copropriétaires et augmente la valeur patrimoniale de chaque bien immobilier.

 

  • Pour profiter d’un meilleur confort thermique

    Dans le cadre d’une rénovation de chaufferie, le rem-placement de l’appareil ainsi que l’équilibrage du réseau de distribution permettent de résorber les situations d’inconfort souvent constatées dans les bâtiments disposant d’une ancienne chaufferie. Cette intervention garantira une disponibilité́ en eau chaude sanitaire et un confort de chauffe permanents pour l’intégralité des copropriétaires.

 

  • Pour anticiper toute panne importante lors des périodes de chauffe

    « Le fait de rénover la chaufferie en prenant en compte l’obsolescence de l’appareil évite d’être tributaire d’une solution d’urgence, souvent coûteuse et pas toujours pertinente », explique le Responsable Efficacité Énergétique.

 

 

Mathieu Helbert - Responsable Efficacité Energétique | Cegibat

 

 

 

D'autres questions sur la chaudière collective ?

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur l'installation d'une chaudière collective ? Découvrez ce témoignage d'une copropriété qui a divisé ses charges par deux.

 

Accéder au témoignage

 

 

 

Quels sont les points à valider par les syndics avant de lancer la démarche ?

 

  • Recenser les attentes éventuelles des copropriétaires.

    Souhaitent-ils davantage de confort ? Réduire les coûts de l’énergie ? Augmenter les performances du générateur ? Améliorer l’impact environnemental du bâtiment ?

 

 

  • Être accompagné dans la démarche par des professionnels compétents

    Désignation éventuelle d’un assistant à maître d’ouvrage.

 

 

  • Estimer la capacité financière de la copropriété et établir un plan de financement des travaux après avoir évalué le coût de la rénovation

 

  • Se renseigner sur les aides financières auxquelles la copropriété peut prétendre

    « L’arsenal incitatif actuel est vaste et les subventions peuvent représenter un pourcentage important du montant des travaux à engager », indique Mathieu Helbert.

 

 

  • Définir un planning prévisionnel (voir infographie / lien)

 

 

  • Anticiper les gènes occasionnels liés aux travaux

    Par exemple, prévoir les travaux sur la période estivale et apporter une solution de substitution ou alternative.

 

 

Quelle solution choisir ?

 

Qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une nouvelle installation, la gamme de chaudière collective est variée. Si plusieurs équipements existent, la chaudière à condensation se présente comme la solution de référence.

 

  • Elle offre le meilleur rapport coût/performance. Par rapport aux anciennes chaudières, celle-ci permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie d’énergie, selon l’ADEME. Il est possible de gagner jusqu’à deux classes énergétiques et de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la copropriété, tout particulièrement lors d’une conversion fioul gaz.
  • Elle assure en un seul équipement le chauffage et la production d’eau chaude, avec un confort optimal.
  • Elle permet un gain de place grâce à sa taille compacte. Sa technologie est fiable et maîtrisée par l’ensemble des fabricants et des installateurs, et simple à installer.
  • Elle peut être associée à d’autres énergies, et notamment aux énergies renouvelables : soit avec une installation solaire thermique pour produire l’eau chaude sanitaire, soit avec une solution solaire photo-voltaïque, qui peut produire de l’électricité pour les parties communes par exemple.

Pour bien comprendre, le principe de la condensation permet de récupérer, au niveau de l’échangeur thermique de la chaudière, la chaleur de la vapeur d’eau contenue dans les fumées, en la condensant. Ce système permet ainsi d’améliorer sensiblement le rendement de la chaudière.

 

A lire aussi

financement-renovation-chauffage-collectif

Comment financer la rénovation d’un chauffage collectif

Prêt à taux zéro, subventions, crédit d’impôt, etc. Le point sur les modes de financement accessibles aux copropriétés pour la rénovation d’un chauffage collectif.

renovation-fioul

Découvrir le simulateur réno chaufferie fioul

Vous voulez réduire des charges de copropriété ? Saisissez les données relatives à la chaufferie de l’immeuble et découvrez les bénéfices de la rénovation en passant au gaz.

newsletter-inscription

Inscrivez-vous à la newsletter Energies Copro

Dédiée aux acteurs de la copropriété, cette newsletter digitale est envoyée tous les mois par GRDF et vous offre une synthèse des dossiers et des actualités du moment