La place du gaz dans le mix énergétique d’aujourd’hui et de demain


Le mix énergétique français évolue afin de répondre aux enjeux de transition écologique et de tendre vers l’objectif national de neutralité carbone à horizon 2050. Quelle sera la place du gaz vert, énergie renouvelable dans le mix de demain ? 

Le gaz est une énergie disponible et stockable qui représente 16 % du mix énergétique français et couvre 42 % des consommations de chauffage.

La réussite de la transition énergétique implique de conserver un mix énergétique équilibré à commencer dans le secteur du bâtiment. La mise en œuvre de la décarbonation des bâtiments sera plus rapide, moins coûteuse et moins risquée si elle laisse aux gaz et aux gaz verts un rôle significatif dans la couverture des besoins de chauffage.

Découvrez pourquoi le gaz et les gaz verts ont toute leur place dans le mix énergétique français, d’aujourd’hui et de demain. 

À quoi ressemble le mix énergétique en France
aujourd’hui ?

Le mix énergétique désigne la répartition de l’ensemble des sources d’énergies primaires exploitées par un pays pour sa consommation finale. La composition du mix énergétique français est relativement stable. Le nucléaire est aujourd’hui majoritaire avec une part de 40%, suivi par le pétrole  (28%), le gaz (16%) et les énergies renouvelables (14%).

 

Graphique de la répartition de la consommation d’énergie primaire en France

Répartition de la consommation d’énergie primaire en France
Total : 2 571 TWh en 2020 (données non corrigées des variations climatiques)

* EnR : énergies renouvelables.
** Correspond pour l’essentiel à la production nucléaire, déduction faite du solde exportateur d'électricité. On inclut également la production hydraulique issue des pompages réalisés par l'intermédiaire de stations de transfert d'énergie, mais cette dernière demeure marginale comparée à la production nucléaire. 
*** Hydraulique hors pompages. 
Champ : France entière (y compris DROM). 
Source : SDES, Bilan énergétique de la France. 

 

Bilan énergétique de la France | Chiffres clés de l'énergie - Édition 2021

La consommation d’énergie primaire varie fortement selon la saison. On estime que les besoins énergétiques sont 5 fois plus élevés l’hiver en raison notamment de la consommation d’énergie nécessaire pour le chauffage. Lors des derniers hivers froids, le gaz a ainsi fourni jusqu’à 50% des besoins d’énergie en pointe.

La grande flexibilité du gaz et sa capacité de stockage importante, lui permettent d’assurer un rôle essentiel dans le mix énergétique d’aujourd’hui et de demain.  

Le gaz vert, une énergie locale et renouvelable essentiel au mix énergétique 

Grâce à la dynamique observée, les gaz renouvelables pourraient représenter au moins 20 % de la consommation de gaz en France avant 2030.

Le gaz vert, produit localement à partir de résidus agricoles, d’effluents d’élevage et de déchets des territoires, a les mêmes caractéristiques que le gaz naturel. Il est parfaitement compatible avec les équipements gaz et notamment les chaudières.

La filière du gaz vert a connu en moins de 10 ans un essor remarquable. La capacité d’injection de gaz vert dans les réseaux gaziers français atteint 7,2 TWh*, soit l’équivalent de la consommation de plus de 1,8 million de logements neufs se chauffant au gaz vert.

 

Infographie filière du gaz vert

 

Le développement du gaz vert s’inscrit dans la transition énergétique et vise à permettre de contribuer à l’atteinte des objectifs nationaux de neutralité carbone en 2050. Produire du gaz vert répond à de nombreux enjeux : soutenir une agriculture durable, dynamiser les territoires ruraux, renforcer notre indépendance énergétique ou encore créer des emplois locaux non délocalisables. 

 

Tout savoir sur les gaz verts

 

Vers un mix gazier 100 % renouvelable

La réussite de la transition énergétique de la France passera par la sobriété, l’efficacité énergétique, et en complément par la substitution d’énergies fortement carbonées par des énergies renouvelables ou bas carbone.

Le potentiel total de production de gaz verts en France à l’horizon 2050 s’élève ainsi à 420 TWh, soit un gisement largement suffisant pour remplacer l’intégralité de la consommation de gaz fossile par des gaz verts. A titre de comparaison, les perspectives de consommation de gaz en France en 2050 sont aux alentours de 355 TWh selon le scénario réalisé par les opérateurs de réseau Perspectives gaz.

En France, les trois grandes filières de production de gaz vert - la méthanisation, la pyrogazéification et le power-to-gas - pourraient permettre de couvrir entièrement la demande de gaz à l’horizon 2050.

 

Infographie : les 3 grandes filières de production de gaz vert

 

Informez-vous et comparez les offres de gaz vert disponibles sur le site du médiateur de l’énergie.

gaz-energie-avenir

Stop aux idées reçues sur l’avenir du gaz !

Le chauffage au gaz est autorisé et conserve de nombreux atouts. Avec l’essor du gaz vert, 100% local et renouvelable, le gaz est une énergie d’avenir.

À lire aussi

Une énergie indispensable à un mix énergétique diversifié et renouvelable

Le gaz, énergie disponible et stockable, performante et faiblement émettrice de gaz à effet de serre, a de sérieux atouts pour répondre aux enjeux de la pointe électrique. Grâce au biométhane, il s’i...

Le gaz, une énergie indispensable au mix énergétique français

Le gaz est une énergie disponible et stockable qui permet de répondre aux besoins énergétiques actu...

Mixer gaz et énergie renouvelable

Efficace sur le plan énergétique, le gaz vous permet de réduire votre consommation d’énergie grâce ...