Des gazières et gaziers acteurs de notre exemplarité sociale et environnementale

gaziere-gazier

Les actions de GRDF en matière de Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) reposent sur 3 piliers comprenant chacun 3 engagements. Tous répondent aux attentes environnementales et sociales de nos parties prenantes. Notre deuxième axe : des collaboratrices et collaborateurs engages pour notre exemplarité sociale et environnementale.

Les engagements RSE de GRDF, pilier 2 : une entreprise qui se transforme pour répondre aux exigences environnementales et sociales.

La sécurité du réseau de gaz reste notre priorité afin de prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité des personnes et des biens. Nous sommes également très exigeants sur les questions d’environnement, en cohérence avec notre vision et notre ambition de faire du gaz une énergie d’avenir pour la transition écologique et solidaire.

 

Nous mettons tout en œuvre pour sensibiliser et mobiliser à ces enjeux l’ensemble des gazières et des gaziers, mais également nos fournisseurs et nos partenaires.
 



 

Nous nous mobilisons au quotidien autour de 3 engagements :

 

 
  • une action renforcée de chacun pour la sécurité du réseau et des personnes, qui demeure le socle de notre responsabilité,

  • la mesure et la réduction indispensables de nos émissions de gaz à effet de serre pour nous inscrire dans les objectifs nationaux et internationaux de lutte contre le changement climatique,

  • la réduction de notre empreinte environnementale, en particulier par l’inscription de la gestion des déchets dans une logique d’économie circulaire.



Agir pour la sécurité de tous

La sécurité est le socle de notre activité. Nous avons toutes et tous un rôle à jouer, chaque jour de l’année.

 

Les accidents sur notre réseau ou sur nos ouvrages de distribution sont souvent causés par des activités de travaux à proximité. Pour les prévenir et les réduire nous devons continuer à nous mobiliser en permanence sur une meilleure identification des ouvrages, la précision de notre cartographie, la modernisation, la maintenance et la surveillance du réseau.

 

Facteur clé de succès de cette réduction des dommages aux ouvrages (DO), notre collaboration étroite avec l’ensemble des parties prenantes contribue à prévenir les atteintes aux ouvrages, à assurer la coordination des travaux sur les chantiers ou encore à partager l’analyse et les retours d’expérience des incidents.

 

Nous contribuons à la sécurisation des installations intérieures de gaz situées en aval des compteurs et placées sous la responsabilité des clients finaux. Nous proposons un diagnostic sécurité gaz gratuit aux clients dont l’installation gaz est inutilisée depuis plus de six mois ou qui n’ont pas quitté leur logement depuis au moins 12 ans.

 

Nous ancrons la prévention, santé et sécurité au cœur de nos pratiques, dans tous les métiers pour assurer au quotidien la sécurité de nos collaborateurs et prestataires.

 

Réduire notre empreinte carbone

L’activité de distribution de gaz est déjà performante en matière d’émission de gaz à effet de serre (GES). Les émissions de méthane du réseau de distribution, premier poste des émissions de gaz à effet de serre de notre activité, représentent seulement 0,13 % des volumes de gaz acheminés. L’ensemble des émissions de notre activité représente 0,16 % de celles de la France.

 

Nous devons aller plus loin encore. Il est fondamental pour nous pour nous de réduire autant que possible nos émissions résiduelles. Nous mettons le cap vers une réduction d’au moins 20 % de nos émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 par rapport à 2009. En complément, nous apportons une contribution significative à la réduction des émissions de GES au-delà de notre propre bilan carbone, via nos actions sur l’efficacité énergétique et le développement des gaz verts. 

 

Nous avons défini un plan d’action concret qui mobilise les métiers autour de trois leviers principaux : réseaux, mobilité et bâtiments. Sur le volet mobilité, notre objectif est de transformer, sur les zones prioritaires en matière de qualité de l’air, notre flotte interne afin de rouler 100% GNV et BioGNV d’ici à 2024. Nous veillerons à la performance énergétique dans les critères de choix des bâtiments et à la maîtrise de nos consommations.

 

Réduire nos autres impacts environnementaux

La réduction de l’impact environnemental de notre activité doit aussi intégrer les enjeux de préservation des ressources naturelles, de limitation et recyclage des déchets ou encore de biodiversité. Nous développons une logique d’économie circulaire, dont nous soutenons déjà le développement au travers du biométhane. Comment ?

 

En optant pour des actions de consommations responsables renforcées et en mettant l’accent sur la réduction et la valorisation de nos déchets. Nous animerons une dynamique positive au sein de l’entreprise afin d’accroître la sensibilisation, la mobilisation et l’innovation des salariés sur ces enjeux. Nous continuerons par ailleurs à prendre en compte les impacts sur la biodiversité de nos chantiers. Avec l’appui du centre de recherche CRIGEN et du Muséum National d’Histoire Naturelle, nous avons développé l’outil SIGnal (Système d’information géographique nature et aménagement linéaire).

 

Pour chaque chantier, il analyse le tracé du réseau et livre un diagnostic, tronçon par tronçon, des risques pour la biodiversité. Cette analyse sert de base de dialogue avec les gestionnaires d’espaces protégés, les aménageurs, les associations environnementales et les collectivités territoriales concernés par les travaux, et permet d’adapter les modes opératoires à la sensibilité des différents milieux traversés.

 

Pour accompagner notre engagement dans l’économie circulaire, nous avons développé trois partenariats clés avec des acteurs de référence en France : nous sommes membre fondateur de l’Institut National de l’Économie Circulaire (INEC), partenaire de l’association OREE (association qui fédère 180 entreprises, des collectivités, des associations) et de la start-up Circul’R qui réunit le plus grand réseau de start-up innovantes sur l’ensemble des champs de l’économie circulaire. 

 

Notre exemplarité sociale et environnementale en objectifs chiffrés

  Indicateurs Objectif 2023
1 Nombre de dommages aux ouvrages avec fuite rapporté au nombre de DICT pour lesquelles GRDF est concerné (CSP) <0,4 % chaque année
2 Nombre cumulé de diagnostics des installations intérieures réalisés sous maîtrise d’ouvrage GRDF (CSP) 350 000
3 Salariés impliqués dans des remontées terrain 50 %
4 Taux de fréquence 2,3
5 Bilan carbone de GRDF tCO2eq -20 % en 2030/2009
6 Emissions de méthane tCO2eq Stabilisation sur la période
7 Flotte GNV sur les communes prioritaires qualité de l’air (ZPA) 100 % en 2024
8 Taux de tri des déchets +10 %
9 Taux de valorisation des déchets sur sites 95 %



Des questions sur la méthanisation ?

La méthanisation est l’un des 3 procédés permettant la production de « gaz vert », énergie renouvelable non fossile, proche de la neutralité carbone, contribuant ainsi à la transition écologique.

 

Découvrir le rôle de la méthanisation



A lire aussi

GRDF et la filière gaz

Le circuit permettant au gaz d’arriver jusqu’à votre logement se décompose en 5 grandes étapes : exp...

Nos métiers mobilisés pour la transition écologique

Inscrites au cœur de nos ambitions, les actions de GRDF en matière de Responsabilité sociétale de l’...

Le gaz, une énergie d'avenir

Le gaz naturel représente un enjeu d'avenir, alors que la question de l'énergie devient cruciale pou...