Opération "Garden Square" : l'association du gaz naturel et des EnR

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Ce programme comporte un ensemble de 10 maisons individuelles T4 équipées de chaudières à condensation associées à des solutions EnR permettant de répondre parfaitement aux exigences de la Réglementation Thermique 2012 tout en limitant les dépenses énergétiques des locataires.L'association chaudière à condensation gaz naturel et panneaux solaires thermiques (2 m²), permet de respecter la RT 2012 avec un bâti classique type BBC et d’atteindre 40 à 60% d'économie sur l’eau chaude sanitaire grâce à l’énergie solaire.

La solution technique

Composition du Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) 

- un panneau solaire thermique de 2m² installé en toiture

- un ballon de stockage monovalent de 150 litres

- une chaudière à condensation


Le capteur solaire thermique capte les calories solaires et préchauffe le ballon grâce à un échangeur.  


Programmation de la température du CESI

- Thermostat d’ambiance 

- Radiateurs à basse température équipés de robinets thermostatiques (de variation temporelle VT = 0,25 K)

- Ventilation de type hygroréglable B


Caractéristiques du bâtiment 

- Murs extérieurs : parpaings de 20 cm d’épaisseur et doublage intérieur en polystyrène expansé de 100+10 : 

R = 3,64 m².kw

- Plancher : hourdis en polystyrène de 5 cm de dalle : R = 5,325 m².kw

- Isolation thermique : 400 mm de laine de verre : R = 10,054 m².kw

Une volonté de maitrisier les charges énergétiques des locataires

«Notre volonté est de favoriser le parcours résidentiel de nos locataires en offrant des produits bénéficiant de très bonnes performances énergétiques (RT 2012) avec des équipements de qualité. Sur ce projet, le chauffage est assuré par une chaudière à condensation couplée à une production d’eau chaude solaire afin de maîtriser au mieux les dépenses énergétiques et les coûts d’entretien. Grâce aux excellentes relations que nous entretenons avec notre partenaire GRDF, nous avons su répondre aux nouvelles exigences en matière de maîtrise des dépenses énergétiques.»


Pascal SIRY, Directeur Général des Résidences de l’Orléanais



Exemple pour un pavillon de 85 m²

BBIO : 79 (pour un BBIO max de 84) soit un gain de 5,95 % par rapport à la RT 2012 

CEP : 57 (pour un CEP max de 65) soit un gain de 12,3 % par rapport à la RT 2012







Les résidences de l’Orléanais (anciennement OPH d’Orléans Métropole) est leader du logement social dans l’agglomération d'Orléans.  Implantées dans 16 des 22 communes de l’agglomération, ils gèrent un patrimoine de près de 10 000 logements. 

B.E.T. : BEFL

Architecte : AUTRET

Fabricant: SAUNIER DUVAL


Contact GRDF  

Stéphane ALADENISE

06 70 74 74 03 

stephane.aladenise@grdf.fr