Energies renouvelables et gaz naturel pour 17 logements sociaux

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Au travers de ce bâtiment, la RIVP a inauguré les 17 premiers logements sociaux parisiens à énergie positive. Intégré au paysage urbain, l’immeuble de trois étages associe le gaz naturel, les énergies renouvelables et une structure compacte performante. Globalement, les choix du maître d’ouvrage permettent de diviser par 3 les charges de chauffage et d’eau chaude sanitaire par rapport à un bâtiment RT 2005 réglementaire, et d’apporter une rente complémentaire par la vente de l’électricité d’origine photovoltaïque.

La solution technique

 La consommation Cep du bâtiment étant évaluée à 32 kWhep/m².an, l’ensemble des ces installations contribue à porter le projet au niveau de bâtiment à énergie positive. 


Une VMC simple flux hygro B, dotée d’un moteur basse consommation, renouvelle l’air des logements. 

Alors que l’ossature dalles / refends en béton assure l’inertie thermique, les façades libérées des contraintes structurelles adoptent une ossature légère en bois complétée de 3 couches d’isolant et des menuiseries bois/aluminium triple vitrage.

Parole de l’Architecte

«Depuis le lancement du concours, nous n’avons cessé de nous adapter techniquement face aux évolutions du marché. En revanche, sur le plan architectural, l’opération est restée fidèle à celle présentée au moment du concours. La forte implication des bureaux d’études, dès l’esquisse, a permis d’établir un dialogue constructif tout au long du projet !»







Outre le fait de respecter le Plan Climat de la ville de Paris (seuil de 50 kWhep/m².an), ce projet immobilier permet d’atteindre le niveau BEPOS sur les 5 usages réglementaires et reçoit la certification Habitat & Environnement profil A de Cerqual.

Architectes : Baudouin Bergeron

BET : Pouget Consultants

BE fluides, structure et économie : LGX Ingénierie


Contact GRDF :

Christine Scherler

06 68 23 66 32

christine.scherler@grdf.fr