Unite de methanisation de bio methane seg

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

C’est en 2014 que le projet de la Bio-Méthane-Seg a démarré une réflexion sur la manière de valoriser les fumiers et lisiers de leurs exploitations. Un collectif de 53 agriculteurs qui porte un projet de méthanisation avec valorisation du biogaz en biométhane pour ensuite l’injecter dans le réseau de gaz naturel. 

Ainsi, de 2014 à 2018, les agriculteurs se réunissent une fois par semaine pour faire avancer le projet. Le projet final représente plus de 55 000 tonnes de substrats qui sont les effluents d’élevage des 27 exploitations

Les chiffres-clés

PLAN D'EPANDAGE
53 000 tonnes/an

C'est la quantité de digestat produite. Surface d'épandage : 2 200 hectares  


FINANCEMENT : 

investissements locaux : 6,5 millions € 

fonds propres : 650 000 € 
banques : 4, 285 millions € 
ADEME : 1,5 million € 
Agence de l'eau Loire-Bretagne : 65 000 € 

Les acteurs du projet

LES EXPLOITATIONS AGRICOLES 

Majoritairement des élevages de bovins avec environ 3 800 têtes, 12 ateliers de volailles et un atelier de canards, pour une surface totale cultivée de 2 300 hectares.  


Un bâtiment de réception et de gestion des matières est mis en place pour une meilleure maîtrise des potentielles odeurs et une meilleure intégration paysagère. 


LES PORTEURS DU PROJET 

53 agriculteurs répartis sur 27 exploitations dans un périmètre de 10 km : 13 exploitations de La Séguinière, 4 exploitations de Saint-Macaire-en-Mauges, 3 exploitations de Cholet, 2 exploitations de Saint-Léger-sous-Cholet, 2 exploitations de Saint-André-de-la-Marche, 1 exploitation de Bégrolles-en-Mauges, 1 exploitation de La Romagne, 1 exploitation de La Renaudière.

Trois emplois ont été crées pour gérer l’exploitation de l’unité de méthanisation. 




LES PARTENAIRES DU PROJET 
 

SAS Bio-Méthane-Seg

Bureau d'études Astrade, cabinet CerFrance, GRDF, Naskéo, Chaumeca, ADEME, Agence de l’eau Loire-Bretagne. 


Contact GRDF : 

Michel KERSACH

michel.kersach@grdf.fr