ACTUALITÉ | Transition énergétique Rénovation et Construction

07.07.2020 - 11H42

Brunoy : une solution solaire thermique pour l’eau chaude et le chauffage

En mixant une installation solaire thermique avec deux chaudières gaz à condensation, la résidence Les Jardins dans l’Essonne réduit considérablement les charges de chaque appartement. Un bel exemple dont se félicitent autant le promoteur que les habitants.


135 euros. Seulement. C’est le montant des charges annuelles énergétiques pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage payé en moyenne par chaque logement de la résidence Les Jardins, construite voici quatre ans à Brunoy dans l’Essonne. Un niveau de charges si bas qu’on en vient à penser que les habitants se privent. « Pas du tout ! », assure Cécile Vandangeon, présidente du promoteur Green Eco Promotion, qui a conçu ce programme de douze logements en accession. « Les habitants ont certes une sensibilité pour l’environnement mais ils sont aussi très soucieux de leur confort : ils se chauffent le plus souvent entre 21 et 23° et affichent une consommation d’eau plutôt importante ». A l’évidence, cette prouesse mérite quelques explications. « Lorsque nous avons monté ce projet en 2015, nous nous étions engagés à concevoir un programme innovant, élaboré en bois et en éco-matériaux, et avons donc testé un maximum de solutions », raconte la présidente de Green Eco Promotion. En matière de chauffage, les besoins étaient inférieurs de près de moitié à ceux d’un immeuble classique en raison de sa conception bioclimatique et de son isolation particulièrement performante. Un premier bon point, donc, mais qui ne réglait pas la question de l’eau chaude sanitaire, laquelle représente souvent les deux tiers de la consommation d’énergie d’un foyer.

 

« La Rolls du solaire thermique »

« Nous avons alors opté pour une solution solaire thermique, pas seulement pour l’eau chaude sanitaire mais également pour le chauffage grâce à des planchers chauffants en basse température », précise Cécile Vandangeon. Concrètement, l’installation se compose de deux ballons de la marque allemande Solvis, la « Rolls du solaire » selon les mots du promoteur, qui accumulent les calories produites par deux ensembles de panneaux solaires thermiques placés sur le toit. Au cœur de chaque ballon, une chaudière gaz à condensation de 20 kW vient en appoint, si besoin. « L’étude thermique nous conseillait de choisir deux chaudières de 15 kW, mais, par sécurité, nous avons fait le choix de plus de puissance, en prévision des goûts de nos habitants », précise encore Cécile Vandangeon. Elle souligne, par ailleurs, que « l’eau chaude stockée n’est pas utilisée mais sert de réserve de chaleur, comme une réserve de calories ou comme de grosses batteries, pour chauffer l’eau chaude sanitaire et le plancher chauffant. Et c’est ainsi que nous parvenons à une facture de gaz annuelle inférieure à 2000 euros pour l’ensemble des douze logements et des parties communes. »

 

 

Des compteurs individualisés

Soulignons que des compteurs de calories individualisés ont été installés pour que les consommations des différents appartements, en majorité des 3 pièces, ne soit pas sujettes à débat. Et depuis la livraison de ce programme en 2016, il n’y a effectivement eu aucun problème de ce côté. Preuve aussi que le système fonctionne, même s’il suppose une maintenance rigoureuse.

 


Pour achever le tableau, il convient d’indiquer que cette résidence Les Jardins comprend en plus une laverie collective avec des machines également branchées sur l’eau chaude sanitaire, qui fonctionnent donc avec un coût électrique très modeste. « Bref, pour la vaisselle comme pour les douches et le linge, chauffer l’eau ne coûte presque rien », constate la présidente de Green Eco Promotion. « Et les gens sont ravis. Quant au chauffage, même par une belle journée d’hiver très froide, le bâtiment est autonome ». De quoi faire saliver d’envie les immeubles alentour…

A lire aussi

Gaz et énergies renouvelables : combinaison gagnante

Solaire thermique, pompe à chaleur géothermiques, récupération des eaux grises ou encore chaudières ...

Inscrivez-vous à la newsletter « Logement social & gaz »

Bailleurs sociaux, cette newsletter digitale composée de dossiers techniques, d’actualités ou encore...

La Chapelle-sur-Erdre : les serveurs chauffent l’eau

Dans la chaufferie du programme Botanica, conçu par le bailleur social Aiguillon Construction, à pro...