Engagement 4 : développer le gaz vert et la mobilité durable

Accompagner les collectivités dans la transition énergétique de leur territoire par le biais de solutions adaptées à leurs enjeux environnementaux.
Acteur engagé et convaincu, GRDF œuvre au quotidien pour le développement d’un gaz renouvelable (le biométhane) et la promotion de la mobilité durable au Gaz Naturel Véhicule (GNV) et au biométhane utilisé comme carburant (BioGNV).
 

Un partenariat pour une mobilité durable à Toulouse

Le 11 octobre 2016, GRDF et Toulouse Métropole ont signé une convention de « Partenariat pour une mobilité durable », afin d’élargir l’offre de mobilité durable en développant les utilisations actuelles du GNV et en favorisant l’injection de biométhane. Les objectifs sont d’ouvrir quatre stations GNV, de réaliser une étude permettant de cartographier les gisements de biodéchets mobilisables sur le territoire de Toulouse Métropole et d’identifier des zones favorables à l’implantation d’un projet de méthanisation raccordé au réseau de distribution.

 

Des outils pédagogiques pour promouvoir le biométhane 

GRDF contribue à la mise en place de solutions de transport durable plus respectueuses de l’environnement et de la santé. GRDF a par exemple accompagné la conversion des flottes de bus des villes de Nantes (300 bus au GNV sur 380), de Nancy (180 sur 210), ou encore de Lille (flotte de bus à 100 % BioGNV).

GRDF travaille également avec des entreprises telles que Lyreco ou Picard Surgelés, qui ont fait le choix d’évoluer vers un modèle de transport plus vertueux pour la livraison de leurs marchandises. Ainsi, collectivités et entreprises voient dans le GNV une réponse concrète aux enjeux de plus en plus critiques de la qualité de l’air : à Paris, par exemple, 80 % des bennes à ordures ménagères roulent au GNV.

La promotion du biométhane passe par des outils pédagogiques. 

GRDF a développé l’application de réalité virtuelle « Into biométhane » (téléchargeable sur smartphone et tablette) et l’a mise à disposition des parties prenantes (agriculteurs, élus, pouvoirs publics, etc.), dont les porteurs de projets biométhane.



Quelques chiffres sur les gaz verts :

Le biométhane, c'est…

- 215 GWh de biométhane injectés en 2016 dans le réseau
- Une économie de 0,2 tonne de CO2 par MWh produit, injecté et consommé
- Un potentiel de 2 000 à 3 000 emplois directs non délocalisables d'ici à 2020


Le GNV, c'est…

- Déjà 14 500 véhicules en 2016 et un objectif de 80 000 en 2023
- 250 stations publiques d'ici à 2020
- En 2023, une production française de biométhane couvrant la consommation des véhicules en BioGNV