26 logements passifs alimentés par vecteur air

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Dans le cadre d’un aménagement de ZAC, La Levantine représente pour Archipel Habitat un projet expérimental à double titre. Tout d’abord en termes d’optimisation des coûts constructifs, ensuite du point de vue de la performance énergétique. Livrés au printemps 2015, les 26 logements sociaux suivent une démarche de labellisation Passivhaus.

La solution technique

chaleur évacuée par l’air vicié.

Pour l’eau chaude sanitaire, 32 m² de capteurs thermiques disposés en toiture assurent la mise en température d’un ballon solaire de 1 500 litres.

Ce ballon alimente en entrée,un préparateur d’eau chaude pour lequel la chaudière assure l’appoint thermique.

L’isolation est constituée de 34 cm de laine de verre en extérieur des murs et de 20 cm de polyuréthane sous toiture. La totalité des menuiseries est à triple vitrage.

La parole du BET

Samuel Munoz :

« Afin de répondre aux exigences du label PassivHaus, le test d’infiltrométrie (perméabilité à l’air de l’enveloppe) présent un seuil de 0,6 volume/heure sous 50 Pa, ce qui rappelons le, correspond environ à 0,16 m3/h/m² sous 4 Pa selon la RT2005. »


«De l’idée initiale d’un bâtiment collectif 100 % bois, nous avons évolué vers un projet mixte intégrant bois et béton. Cet ensemble collectif utilisant l’énergie gaz naturel constitue un observatoire pour de futures réalisations.»  Mickaël Goupil, monteur d’opérations

Architecte : Paumier

BE thermique : Thalem Ingénierie



Contact GRDF

Mathieu Binard

06 81 72 67 78

mathieu.binard@grdf.fr