ACTUALITÉ | Innovation Transition énergétique Gaz vert

12.04.2022 - 10H30

Comment Allier Habitat promeut le gaz vert local


Afin de faire baisser le bilan carbone de ses logements, le bailleur social a conclu un partenariat avec GRDF pour favoriser, voire imposer, l’alimentation en gaz vert de ses locataires à travers la démarche Smart Avenir énergies. Explications.

L’Allier bientôt exportateur de gaz vert ?

Saviez-vous que l’Allier figure parmi les départements français qui comptent le plus d’unités de méthanisation ? Au point, même, qu’il sera en mesure dans quelques mois d’exporter du gaz vert dans d’autres départements, sa production dépassant ses besoins.

Pour nos immeubles équipés de chaudières collectives, nous comptons privilégier le gaz vert dans l’ensemble des prochains marchés d’exploitation.

Portrait Olivier PeyleFort de ce constat et désireux de répondre aux réglementations récentes, de la RE 2020 au nouveau DPE, de la fluctuation des cours mondiaux des énergies fossiles, Allier Habitat, le bailleur social du département, a décidé de signer un partenariat avec GRDF. Son objectif : décarboner son parc immobilier. « Nous allons ainsi adresser à nos locataires les supports de communication de la démarche Smart Avenir énergies soutenue par GRDF pour les informer de la possibilité de souscrire un contrat d’alimentation en gaz vert produit localement au même prix que le gaz traditionnel », explique Olivier Peyle, directeur développement et patrimoine chez Allier Habitat.

Dans un premier temps, ce sont les 1500 locataires équipés de chaudières individuelles à gaz qui vont recevoir ces documents. Des flyers seront également distribués et des manifestations organisées dans plusieurs sites du département. « Ensuite, pour nos immeubles équipés de chaudières collectives, nous comptons bien privilégier le gaz vert dans l’ensemble des prochains marchés d’exploitation », souligne-t-il. Les voilà prévenus !

Un cycle vertueux pour tout le monde

La démarche Smart Avenir énergies qui regroupe aujourd’hui plus de 90 bailleurs et promoteurs en France, consiste à valoriser le développement durable des quartiers et des territoires en favorisant le mix énergétique et l’accès à 100% d’énergies vertes.
 

Il s’agit, pour y parvenir, d’utiliser des infrastructures existantes, en l’occurrence les unités de méthanisation dans le cas de l’Allier.

« Pour nous, cette démarche s’inscrit vraiment dans un cycle vertueux, avec un engagement environnemental pour améliorer le bilan carbone de nos logements et un aspect économique », résume Olivier Peyle. « Car nous sommes avant tout un département très agricole, avec beaucoup d’exploitations, qui produisent une énergie importante. De plus, nous comptons certainement parmi nos locataires des enfants ou des parents d’agriculteurs, une population aux revenus parfois modestes, qui ont besoin d’optimiser leurs dépenses énergétiques. Résultat, en achetant du gaz vert qui n’est pas plus cher, chacun fait donc vivre directement ou indirectement l’économie locale, ce qui est idéal pour tout le monde ».

Alors que l’initiative se met en place, le bailleur social, qui espère des résultats concrets à court terme, avoue que sa démarche rencontre déjà « un écho favorable »…