Le futur Collège s'inscrit dans le cadre d'une expérimentation E+ C

Dans le cadre du projet de rénovation d'un collège datant des années 1960 à St Brieuc, le Conseil Départemental des Côtes d'Armor investit 14 millions d’euros pour la reconstruction d'un établissement scolaire d'une capacité de 600 élèves et d'une superficie de 4800 m². Pour ce nouveau projet il a répondu à la démarche initiée par l’ADEME pour préparer la prochaine réglementation " Bâtiment à Energie positive et Réduction de carbone" E+/C- .


La conception architecturale

L'architecte a pris en compte les objectifs de performance environnementale et la volonté de tendre vers une très grande performance énergétique fixé par le maître d’ouvrage : E3/C1 pour le bâtiment  enseignement et E2/C1 pour le bâtiment restauration.  

Le bâtiment principal dédié à l'enseignement a été pensé selon la conception bioclimatique, renforcé par une simulation thermique dynamique (STD). La méthode a pour objectif de maximiser l'éclairage naturel des salles tout au long de l'année sans dégrader le confort des occupants par l'éblouissement et les surchauffes thermiques. Une parfaite étanchéité à l'air ainsi que des déperditions très limitées renforceront l'efficacité énergétique de l'ouvrage.  

Pour alimenter les systèmes d’éclairage et autres auxiliaires, une verrière photovoltaïque permettra la production d’électricité en auto-consommation.


La solution technique

Le chauffage sera assuré principalement par un système de pompe à chaleur à absorption gaz sur sonde géothermique d'une puissance de 38 kW.


Alimenté directement à partir du réseau de distribution GRDF, ce générateur fonctionne avec un brûleur gaz comme une chaudière et permet d’utiliser également l’énergie renouvelable et gratuite disponible dans le sous-sol. Cette solution permet d’obtenir un rendement de plus de 150% sur la production de chaleur.



Pour cette installation une chaudière gaz à condensation d'une puissance de 60 kW est prévue en appoint. 


La consommation prévisionnelle du bâtiment est de 30 MWh/an.


Le + :  en dehors de la saison de chauffe, l’installation permet de rafraîchir sans climatiser via son système « Géo-Cooling ».

La conception bio climatique associée à un système de chauffage performant permet de réduire la consommation d'énergie et d'alléger la facture énergétique.


  



Télécharger le PDF de la fiche






Le maître d'ouvrage déclare privilégier l'usage du gaz dans les villes desservies par le réseau de distribution. 

  

Architecte : NUNC

Maitre d'ouvrage :

Conseil département des Côtes d'Armor

BET : INGEROP - St Herblain

Installateur : SCOP Chauffage et Sanitaire d'Armor- St Brieuc


Contact GRDF: 

Fabrice SIMON

fabrice.simon@grdf.fr

06.66.94.16.13