Methanisere

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

1ère méthanisation agricole en injection d'Isère

Mis en service en septembre 2019 après plusieurs années de réflexion et de maturation, Méthanisère est un projet collectif de méthanisation 100 % agricole comptant 13 associés agriculteurs.
Sa production nominale de 100 Nm3/h permet d’alimenter en biométhane l’équivalent de 1500 logements neufs, soit plus que la commune d’Apprieu sur laquelle il est implanté. Au-delà, le projet s’appuie sur une logique agro-écologique forte.

Focus sur l'unité de méthanisation

Mis en service en septembre 2019, le projet compte 14 associés dont 13 agriculteurs (soit 7 exploitations agricoles de proximité).


Capacité de traitement : 15 000 tonnes de matières organiques agricoles 100% agricoles : fumiers et lisiers, cultures intermédiaires à vocation énergétique, résidus de culture.


Zone d'épandage : 750 ha de surface d'épandage.


Objectifs du site :

- Défendre  des  pratiques  agricoles  responsables, pour une  meilleure qualité  de  l’air,  de  l’eau, de  la  terre et  de l’alimentation ;

- Promouvoir la conversion à l’Agriculture Biologique des agriculteurs partenaires ;

- Produire une énergie naturelle et renouvelable à partir de matières agricoles ;

- Stocker de façon sécurisée les fumiers, pour protéger les nappes phréatiques et réduire les nuisances olfactives ;

- Préserver  la  nature  rurale  des plaines agricoles, menacées par la déprise foncière et l’urbanisation ;

- Soutenir la  pérennité  de  l’agriculture  de  proximité, actuellement en péril.


Investissement et subventions : 5,7 millions € HT, financés majoritairement par le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes. Subventions de la Région Auvergne Rhône-Alpes (500 k€), de l'ADEME (287 k€) et du département de l'Isère (200 k€).

La parole à ...

Martin Bœuf, associé et directeur d’exploitation de Méthanisère

« Avec Méthanisère, les agriculteurs associés produisent toujours la même quantité de cultures alimentaires à l’hectare, mais aussi de la matière pour la production de biogaz grâce à la valorisation de nos résidus de culture et aux cultures intermédiaires à vocation énergétique. C’est pour nous tous une opportunité unique de soutenir la pérennité de nos activités, mais aussi d’évoluer vers des pratiques agro-écologiques engagées. »


Max Gros-Balthazard, Président de Méthanisère

« Les avantages des cultures intermédiaires sont encore trop méconnus. Depuis 5 ans, avec tous nos associés, nous testons différents mélanges de CIVE qui soient suffisamment méthanogènes mais aussi qui protègent le sol de l’érosion, du soleil et du vent. Semées sans labour, savamment mélangées, récoltées en laissant en terre les résidus de chaume et leurs racines, les CIVE permettent de recapitaliser le sol en matière organique et de piéger le CO2… tout en évitant le recours aux produits phytosanitaires, évidemment. »


Martin Boeuf (gauche) et Max Gros-Balthazard (droite)

Focus sur ...

Pour aller plus loin :

- le site de Méthanisère : http://www.methanisere.com

- le site GRDF sur la méthanisation : https://projet-methanisation.grdf.fr

Pauline Evrard-Guespin

Chargée de projet Biométhane Alpes

06 83 24 19 14

pauline.evrard-guespin@grdf.fr


Contact GRDF :

Pauline Evrard-Guespin

Chargée de projet Biométhane Alpes

06 83 24 19 14

pauline.evrard-guespin@grdf.fr

Ils ont participé à ce projet

Laurent Ganci

Directeur Général de Méthanisère

06 47 16 89 89

methanisere@icloud.com