GRDF et l'Anah engagés pour la sécurisation des logements chauffés au gaz

8 février 2017

Lundi 6 Février 2017, Edouard Sauvage, Directeur Général de GRDF, Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et Blanche Guillemot, Directrice Générale de l’Agence Nationale de l’Habitat, ont signé une convention pour améliorer la sécurité des logements chauffés au gaz occupés par des propriétaires aux revenus modestes et très modestes.

GRDF s'engage contre la précarité énergétique

La convention signée avec le distributeur de gaz GRDF et l'Agence Nationale de l'Habitat (Anah) prévoit de :

  • Réduire les risques d'accidents dans les logements de propriétaires aux revenus modestes

  • Améliorer l'entretien des installations intérieures de gaz naturel 

Pour GRDF, l'accompagnement des ménages en situation de précarité énergétique est un enjeu majeur. C'est pour cela que le distributeur s'est engagé sur 2 ans auprès de 5000 logements à : 

  • Prendre en charge les frais de diagnostic de l'installation de gaz du propriétaire

  • Fournir gratuitement pour une durée de vie illimitée un tuyau de raccordement destiné à l'appareil de cuisson de tous les logements concernés

Une démarche de pédagogie et d'actions concrètes

Lors de son discoursEdouard Sauvage a souligné l'importance d'informer les ménages sur les aides possibles apportées par GRDFSelon le Ministère du Logement, 90% des accidents liés au gaz se produisent à l’intérieur des habitations. Les ménages aux revenus modestes en situation de précarité énergétique sont les plus concernés par les risques liés à des défauts d’entretien des installations. 

La convention Anah – GRDF en chiffres

- 1 ménage sur 5 est concerné par la précarité énergétique 
- 100 000 logements rénovés en 2017 dans le cadre du programme "Habiter mieux"
- Une aide de 575 000 euros par an dont 100 000 euros seront versés par anticipation à l'Anah 
- Convention valable jusqu'au 31 décembre 2019