ACTUALITÉ | L’énergie gaz Transition énergétique Gaz vert

25.10.2021 - 12H06

Quels sont les avantages du gaz vert ?


Le gaz vert est un gaz 100% renouvelable produit localement à partir de résidus agricoles, d’effluents d’élevage et de déchets des territoires. Après épuration, il atteint le même niveau de qualité que le gaz naturel et peut donc être injecté dans les réseaux. Nous vous expliquons les atouts du gaz vert et pourquoi il s’agit d’une énergie d’avenir.

Qu’est-ce que le gaz vert ?

Le gaz vert est une énergie renouvelable, produite notamment par le procédé de méthanisation (à partir du traitement des déchets organiques des territoires, des résidus agricoles ou d'effluents d'élevage). Après épuration, ce biométhane atteint le même niveau de qualité que le gaz naturel et peut être injecté dans les réseaux.

Retrouvez plus d’informations sur la production de gaz vert dans notre article dédié à la méthanisation.

Comment le gaz vert remplace-t-il le gaz naturel ?

Le gaz vert présente les mêmes caractéristiques que le gaz naturel et arrive jusqu’à chez vous via le réseau de distribution de gaz. Le gaz vert est utilisé pour chauffer les logements, pour cuisiner, pour produire de l’eau chaude. Il peut même être utilisé comme carburant : le BIOGNV.

 

A noter
Si votre logement est déjà raccordé au gaz, vous n’avez pas besoin de remplacer votre chaudière gaz ou vos appareils de cuisson si vous en êtes satisfaits : ils peuvent fonctionner sans problème avec du gaz vert !
 

Le développement du gaz vert permettra de diminuer l’impact sur le réchauffement climatique. Selon la loi relative à la Transition énergétique pour la croissance verte (LTECV), 10 % du gaz consommé en France d’ici à 2030 devra être d’origine renouvelable.

Chez GRDF, nous avons l'ambition d'atteindre 20% de gaz verts dès 2030 ! L'ADEME estime qu’il est possible d’arriver à 100% en 2050 dans son étude « Un mix de gaz 100% renouvelable en 2050 ? ».
 

Le gaz vert, un atout pour la mobilité durable avec le BioGNV

La grande force du BioGNV , c’est son bilan carbone quasiment neutre : le CO2 libéré à l’échappement est équivalent au CO2 consommé par les végétaux méthanisés lors de la fabrication du biocarburant.

Les véhicules roulant au BioGNV bénéficient de la vignette Crit’Air 1 et représentent une solution de mobilité durable aux côtés des autres modes de transport.

  • 600km

     

    d’autonomie

  • -80%

     

    de CO2 émis*

  • -50%

     

    de bruit*

*Par rapport à un moteur essence ou diesel

Témoignage en vidéo

Angers a choisi de faire rouler ses bus au gaz vert

Produit localement à partir des déchets organiques, le gaz vert a les mêmes caractéristiques et les...

Comment le gaz vert contribue à la transition écologique

Le verdissement du gaz est incontournable pour atteindre les objectifs de neutralité carbone au niveau national et européen.

Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe un objectif de 10% de gaz vert dans les réseaux avant 2030. L’ensemble de la filière gazière estime qu’il est possible d’atteindre :

  • 20% de gaz verts à horizon 2030
  • 100% de gaz verts en 2050 (potentiel de la France issu de la méthanisation, de la pyrogazéification et du power-to-gas)

Le gaz vert c’est 10 fois moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel (23 gCO2eq /kWh contre 243 g CO2eq /kWh).

 

Le gaz vert déjà une réalité

Le gaz vert circule déjà dans les réseaux de gaz, sur tout le territoire français. Dès aujourd’hui, plusieurs fournisseurs vous proposent des offres de gaz vert.
 

Le gaz vert : un atout pour les territoires

Le gaz vert contribue au développement d’une économie circulaire et répond aux enjeux économiques, sociaux et environementaux.

La production de gaz vert, c’est produire une énergie renouvelable mais aussi traiter les déchets des territoires, et produire du digestat, un engrais organique que les agriculteurs peuvent répandre sur les terres agricoles pour remplacer les engrais minéraux d’origine fossile.

La production de gaz vert favorise le développement d’une agriculture durable et pérenne économiquement.

Gaz vert et création d’emplois

La filière gaz vert crée des emplois non-délocalisables : en moyenne 3 à 4 emplois directs par site.

100 sites par an construits, c’est environ 1 300 emplois supplémentaires générés chaque année dont 300 pérennes pour l’exploitation et 1 000 pour la construction des sites.

La filière biogaz employait déjà plus de 9000 personnes en 2021. Comme le précise l’étude d’impact de la filière biogaz sur l’emploi en France, la filière méthanisation pourrait créer jusqu’à 50 000 emplois d’ici 2030.

Le saviez-vous ?
426 sites* injectent du gaz vert aux quatre coins de la France en juin 2022. Cela équivaut à :

  • 7,157 TWh/an

     

    en capacité installé

  • 1,8M

     

    logements alimentés par du gaz vert**

  • 25118

     

    bus roulant au BioGNV

* 426 sites qui injectent du gaz vert dans les réseaux de gaz français dont 363 sites raccordés au réseau GRDF.

**Cela représente une consommation de 4 MWh/an pour un logement neuf.

gaz-energie-avenir

Stop aux idées reçues sur l’avenir du gaz !

Le chauffage au gaz est autorisé et conserve de nombreux atouts. Avec l’essor du gaz vert, 100% local et renouvelable, le gaz est une énergie d’avenir.

A lire aussi

Le gaz à la maison : des usages traditionnels vers des usages plaisir

Le gaz à la maison permet d'assurer de nombreux usages dans votre quotidien : fournir le chauffage p...

Comment consommer du gaz vert ?

De plus en plus de fournisseurs proposent des offres de gaz vert. Vous souhaitez profiter de cette ...

Un réseau au cœur de la transition écologique

Le réseau de distribution maille le territoire pour acheminer le gaz naturel depuis le réseau de tra...