Les compteurs communicants gaz au service de la MDE

Dans le cadre des objectifs fixés dans la Loi de transition énergétique pour la croissance verte, GRDF et l'ADEME ont mené des expérimentations de terrain afin d'évaluer le potentiel de maîtrise de la demande en énergie auprès des consommateurs équipés de compteurs communicants gaz et ayant accès à leurs données de consommation.

Un intérêt des ménages et un potentiel de maîtrise de l'énergie confirmés sous certaines conditions

Les principaux enseignements des expérimentations (étude complète en téléchargement ici) sont clairs : les consommateurs sont intéressés par les actions de maîtrise de l’énergie et par les potentielles économies financières qu'elles représentent.

Cependant, leurs attentes sont multiples. Les consommateurs se déclarent intéressés par le potentiel de maîtrise de l’énergie de leurs données mais souhaitent un accompagnement sur leur utilisation et leurs usages afin, notamment, d'être en capacité de les lire, de les interpréter et de les traduire en actions.

Ils énoncent également le besoin d’être pleinement informés sur le traitement, la sécurité et la confidentialité de leurs données. Les expérimentations ont mis en évidence l’attitude positive des consommateurs envers un service numérique leur permettant d’accéder à leurs consommations de gaz quotidiennes. Différents fournisseurs de services, acteurs historiques de la maîtrise de l’énergie, gestionnaires de parcs ou nouveaux acteurs issus du monde digital se positionnent pour répondre à ces attentes et proposer des services et conseils personnalisés.

Un écosystème d’acteurs qui doit expliquer et informer

Enfin, il apparaît que la méconnaissance globale du système énergétique et des rôles ses acteurs (collectivités, distributeurs, fournisseurs,…), comme des fonctionnalités du comptage communicant et ses bénéfices, peuvent se traduire par une certaine  méfiance des consommateurs. Ainsi, une communication adaptée et dans la durée est absolument nécessaire pour sensibiliser et accompagner ces mêmes consommateurs. La mise en place d’une communication adéquate et d’actions de pédagogie apparaissent plus que jamais nécessaires afin que les consommateurs appréhendent tout le potentiel des compteurs communicants en termes de maîtrise de l’énergie. Tous les acteurs investis dans la maîtrise de l’énergie et le système énergétique, y compris à l’échelon local, ont un rôle majeur à jouer dans cette démarche d'acculturation et d’accompagnement. GRDF, acteur engagé dans le service public de la donnée, et l’ADEME, acteur historique de la maîtrise de l’énergie, s'inscrivent pleinement dans cette logique.

Les compteurs communicants gaz peuvent ainsi permettre, par l’accès à un service de mise à disposition des données,  le développement de la « culture de l’énergie ».

Des recommandations pour aller plus loin en termes de maîtrise de l’énergie

Pour accompagner le déploiement généralisé des compteurs communicants gaz et favoriser l’implication de l’ensemble des acteurs concernés au service des consommateurs finaux, trois recommandations ont été identifiées dans le cadre de l’étude :

•    Communiquer et accompagner : par une large information sur le sujet de l’énergie et la promotion des bonnes pratiques, fondées sur une pédagogie et un accompagnement adaptés aux besoins des ménages.

•    Instaurer et garantir la confiance : avec la mise en place une communication coordonnée de la part de tous les acteurs impliqués et par une gestion exemplaire de la confidentialité des données.

•    Exploiter et valoriser la donnée : dans le but d’accélérer la prise en compte des nouvelles données disponibles et encourager le développement de services de maîtrise de l’énergie par tous les acteurs, pour le bénéfice des consommateurs.


« GRDF a mené avec l’ADEME des expérimentations sur la volonté des consommateurs de devenir acteurs de la maîtrise de l’énergie. Ces enseignements s’inscrivent dans le cadre du déploiement des compteurs communicants gaz. Ceux-ci ont notamment pour objectif de favoriser la maîtrise de la demande en énergie en permettant d’accroître la connaissance des clients sur leur consommation. Une ambition de maîtrise de l’énergie qui s’inscrit pleinement dans notre mission de service public et qui témoigne de la volonté de GRDF de jouer pleinement son rôle d’expert du gaz dans la transition énergétique. » Edouard Sauvage, Directeur Général GRDF

« Cette étude réalisée avec GRDF confirme les leviers identifiés sur les compteurs communicants, gaz ou électricité : pour que leurs bénéfices en termes d’économie d’énergie puissent se concrétiser, il est nécessaire d’accompagner avec pédagogie les particuliers, les professionnels, les bailleurs, les collectivités territoriales pour que le plus grand nombre s’en saisisse, mais également que ces parties prenantes, en lien direct avec les particuliers, créent aussi les conditions d’une appropriation  plus large. » David MARCHAL, Directeur adjoint Productions et Energies Durables, ADEME
 

Chiffres clés :

70 stations publiques GNV sur le territoire. 250 stations publiques en 2020.

  •     16 000  véhicules en circulation
  •     15 000 tonnes de GES évitées en 2015
  •     Cycle 100% renouvelable et un bilan carbone quasi-neutre pour le BioGNV
  •     80% du biométhane consommé à ce jour sous forme de carburant (BioGNV)
  •     95% de particules fines et en moins 50% de NOx en moins (par rapport aux seuils de la Norme Euro VI)