La pyrogazéification ou gazéification par pyrolyse

pyrogazeification

Avec la méthanisation et le power-to-gas, la pyrogazéification est l’un des 3 procédés permettant la production de biométhane, énergie renouvelable non fossile, proche de la neutralité carbone, contribuant ainsi à la transition écologique.

Qu’est-ce que la pyrogazéification, ou gazéification par pyrolyse ? 

Pyrogazéifier consiste à chauffer les déchets à plus de 1000 degrés en présence d’une faible quantité d’oxygène, ce qui entraîne une décomposition des matériaux en gaz, en liquides et en déchets résiduels secs tels que le charbon.

En dehors du résidu solide, l’ensemble du déchet est ainsi converti en gaz. La pyrogazéification correspond à la production de biométhane de 2e génération. Ce procédé viendra compléter celui de la méthanisation traditionnelle comme source de gaz vert, gaz renouvelable pouvant être utilisé dans les bâtiments ou en tant que carburant de véhicule.

Des questions sur le power-to-gas ?

Découvrez l'étude réalisée par l'ADEME, GRTgaz et GrDF sur le "power-to-gas", une solution d'avenir pour stocker l'électricité d'origine renouvelable.

 

Voir l'étude

Qu'est-ce qu'un pyrolyseur ? 

Un pyrolyseur (ou pyrolyseur) est un appareil utilisé pour la pyrolyse, un processus thermochimique qui permet de décomposer des matériaux organiques en l'absence d'oxygène. Le pyrolyseur chauffe les matériaux à une température élevée (parfois plus de 1000°C) dans un environnement sans oxygène, ce qui entraîne une décomposition des matériaux en gaz, en liquides et en charbon.

Les gaz produits par le pyrolyseur peuvent être utilisés comme alternative au gaz naturel, tandis que les liquides peuvent être utilisés comme carburants ou comme matières premières pour la production de produits chimiques. Le charbon produit par le pyrolyseur peut être utilisé comme combustible solide ou comme matière première pour la production de carbone actif.

Les pyrolyseurs sont utilisés pour plusieurs raisons, notamment pour la valorisation des déchets, la production de biocarburants et de gaz de synthèse, la production de charbon de bois et la purification de produits chimiques.

gaz-energie-avenir

Stop aux idées reçues sur l’avenir du gaz !

Le chauffage au gaz est autorisé et conserve de nombreux atouts. Avec l’essor du gaz vert, 100% local et renouvelable, le gaz est une énergie d’avenir.

Quelle est l'étendue de la pyrogazéification en France ?

Bien que la méthanisation soit plus répandue que la pyrogazéification en France, il existe des projets en cours pour développer cette technologie. En effet, la pyrogazéification est considérée comme une technologie prometteuse pour la valorisation des déchets et la production d'énergie renouvelable. Plusieurs projets pilotes et démonstrateurs ont été mis en place ces dernières années en France, notamment dans le domaine de la valorisation des déchets agricoles et forestiers. Par exemple, des projets de pyrogazéification de paille, de résidus forestiers et d'autres plantes sont en cours de développement.

GRDF et les projets de pyrogazéification

Notre objectif étant d’atteindre 30 % de gaz vert dans les réseaux en 2030, il est essentiel pour GRDF de suivre les avancées du procédé de pygozaéfication. Le rôle de notre entreprise est d’assurer l’intégration la plus rapide possible de cette voie prometteuse du mix énergétique français.