ACTUALITÉ | false

18.05.2020 - 16H48

Témoignage : Pascal MEGEVAND nous explique pourquoi ils ont misé sur le GNV


L’entreprise de transport et de prestations logistiques, MEGEVAND Frères, a fait le choix du Gaz Naturel Véhicule (GNV) pour prendre le virage de sa transition énergétique. Avec 30% de sa flotte roulant aujourd’hui au GNV, elle s’est engagée dans un transport plus durable et respectueux de la qualité de l’air.

Pascal MEGEVAND, cogérant de l’entreprise MEGEVAND Frères, nous explique ce choix.

 

Pourquoi avoir fait le choix du GNV ?

On s’est intéressé au GNV il y a fort longtemps, dans les années 2010, à la suite d’une réflexion sur les perspectives de notre métier. Nous avons assez rapidement identifié que la question de l’énergie allait devenir centrale, à la fois pour des questions de coût mais aussi pour des questions d’émissions. A l’époque, nous pensions aux émissions de CO2 mais nous avons découvert après coup les avantages du GNV sur les polluants locaux.

 

Nous avons, depuis, converti 30% de notre flotte en véhicules au GNV.

 

Concrètement, comment vous y êtes-vous pris pour convertir vos véhicules ?

Nous avons, avec d’autres confrères, monté un projet, qui s’appelle le Projet Équilibre. Cela nous a permis d’investir massivement dans le GNV et d’étudier les limites de cette technologie, les aspects positifs et les aspects un peu plus négatifs.

 

Tout au long du projet et de nos investissements, nous avons constaté que nous étions largement bénéficiaires avec ce choix que l’on ne regrette pas.

 

Qu’y aurait-il à améliorer dans la technologie GNV ?

Je vais être un petit peu dur avec les distributeurs de GNV. Nous nous attendions à avoir des complications avec les véhicules. Cependant, les vraies problématiques, qui s’estompent d’années en années, portent sur la fiabilité des stations. Il faut savoir qu’avec un véhicule GNV, si la station est en panne et qu’il n’y en a pas d’autres à proximité, le véhicule reste au bord de la route. Dans nos conditions d’exploitation, c’est une contrainte importante.

 

Cependant, j’insiste sur le fait que la fiabilité des stations s’améliore d’année en année et surtout, que leur multiplication assure une véritable redondance au niveau de la distribution.

 

Roulez-vous au BioGNV ?

[NDRL : Propos recueillis en avril 2020]

 

Pour l’instant non car le BioGNV est facturé une dizaine de centimes d’euros par kilo. Je constate, en revanche, que certains clients nous demandent de faire des offres en BioGNV dans l’hypothèse de l’inclusion de ce gain de CO2 dans leur propre calcul d’impact CO2 global.

 

Il faut être conscient du fait que le poste énergie ne peut qu’augmenter fortement. D’autre part, le coût de production du BioGNV, qui est un petit peu élevé aujourd’hui, devrait normalement se stabiliser voire baisser et les autres coûts augmenter.

 

Le BioGNV devrait rapidement devenir une énergie très intéressante en termes de prix d’achat et contribuer à l’indépendance énergétique de la France.

 

Par ailleurs, on se bat actuellement avec les organisations professionnelles, pour la reconnaissance de ce gain de CO2 qui renverserait totalement l’approche que nous avons par rapport au BioGNV.

 

En conclusion, peut-on dire que c’est un choix que vous ne regrettez pas ?

Aucun regret !
Pour être très factuel, depuis deux ans, grâce au GNV, nous baissons notre poste énergie alors que nous augmentons notre nombre de kilomètres parcourus.

 

 

 

Découvrez pourquoi et comment convertir votre flotte de véhicules au GNV/BioGNV

Notre guide pratique répond à vos interrogations.

Télécharger le guide

A lire aussi

Les avantages du GNV et du BioGNV pour votre flotte

Diminution des coûts de carburant, création d’offres de service vertes, amélioration de la qualité ...

Convertir votre flotte au GNV/BioGNV en 3 étapes

Entreprises de transport et collectivités, vous souhaitez contribuer à l’amélioration de la qualité...

Le GNV, déjà une référence pour de nombreux transporteurs et collectivités

De nombreuses entreprises et collectivités ont déjà fait le choix d’une mobilité plus durable grâce...