Le GNV, déjà une référence pour de nombreux transporteurs et collectivités

De nombreuses entreprises et collectivités ont déjà fait le choix d’une mobilité plus durable grâce au GNV et au BioGNV.

Découvrez leurs témoignages et les bénéfices qu’ils ont pu en tirer.

Groupe NOBLET : quand les travaux publics se mettent au vert

Depuis 2012 et la signature de la charte CO2 ADEME, le Groupe NOBLET a diminué son empreinte carbone de plus de 15% et a économisé plus de 500 000 litres de gasoil. Pour y arriver, l’entreprise de travaux publics de Seine-et-Marne a travaillé sur 3 axes clés : la formation, l’organisation et l’achat de véhicules GNV.

Son président, Laurent GALLE, l’affirme : « Tout transporteur qui aujourd’hui achète un camion doit se poser la question du gaz. »

Découvrir le Groupe NOBLET

VIR Transport : livrer vert au cœur des villes

Avec plus de 11 millions de clients livrés, Vir Transport est le leader français de la livraison de produits lourds et encombrants aux particuliers. Pour pérenniser ses livraisons en région parisienne, le transporteur a choisi de passer une partie de sa flotte au BioGNV. Il s’est ainsi équipé de plus de 35 véhicules BioGNV. Allant du poids-lourd au véhicule léger, tous sont classés en catégorie 1 pour les vignettes Crit’air.

Son directeur général, Gérard COHEN BOULAKIA, en témoigne : « Vir Transport a signé en 2006 la “Charte de bonne conduite de la Ville de Paris” et la charte “Objectif CO2 de l’ADEME”. À ce titre, nous nous sommes engagés dans un plan ambitieux de réduction de nos émissions polluantes et nous menons une politique environnementale globale qui va de l’éco-conduite “en véhicules propres” aux traitements des déchets. »

Découvrir Vir Transport

La région Pays de la Loire en route vers l’autonomie énergétique de son territoire

Angers Loire Métropole et la région Pays de la Loire ont mis en place un extraordinaire démonstrateur d’économie circulaire. En effet, en avril 2018, la station de dépollution de la Baumette, qui est la plus importante de la communauté urbaine d’Angers, a été raccordée au réseau de GRDF pour injecter du biométhane. Il a alors été décidé de convertir une partie de la flotte de bus et de bennes à ordures de la collectivité au BioGNV.

Cette démarche vertueuse permet à Christophe BÉCHU, Président d’Angers Loire Métropole, d’affirmer que « la communauté urbaine confirme son statut de pionnière en matière de transition énergétique ».

Laurent GERAULT, Conseiller Régional en charge de la transition énergétique, de l’environnement et de la croissance verte corrobore cet engagement : « Sur les usages du gaz en Pays de la Loire, nous intervenons sur la production, sur la distribution, puisque nous accompagnons 17 stations GNV/BioGNV sur l’ensemble du territoire, et également sur la motorisation pour entrainer les entreprises de transport vers une mobilité durable. »

Paris, une collecte des déchets 100 % BioGNV en 2020

Depuis 2015, plus de 500 véhicules de propreté urbaine roulent au GNV dans Paris : 250 bennes à ordures ménagères (BOM) gérées en direct par la ville et autant par ses différents délégataires. La ville a pour objectif d'avoir une collecte des déchets 100 % bioGNV en 2020.

Antoine BRUNNER, Direction de la Propreté et de l'eau de la Mairie de Paris l’affirme : « La technologie est aujourd'hui éprouvée : il n'y a plus de difficultés pour accueillir une benne au GNV dans une flotte. Pour les poids-lourds, nous restons persuadés que le GNV est la meilleure solution pour remplacer le diesel. »


A lire aussi

 

Le Gaz Naturel Véhicule (GNV), déjà adopté par le groupe Noblet
lancer la vidéo
lancer la vidéo
Le Gaz Naturel Véhicule (GNV), déjà adopté par le groupe Noblet
Le groupe Noblet, spécialisé dans la location d’engins de chantiers en Seine-et-Marne s’est converti au Gaz Naturel Véhicule (GNV).
Le Gaz Naturel Véhicule (GNV), déjà adopté par le groupe Noblet
Le groupe Noblet, spécialisé dans la location d’engins de chantiers en Seine-et-Marne s’est converti au Gaz Naturel Véhicule (GNV).