Produire sa propre électricité grâce à une pile à combustible

Produire sa propre électricité

Une chaudière qui produit de l’électricité deux fois moins chère pour une grande efficacité énergétique : ce sera bientôt possible avec la pile à combustible au gaz.

Commercialisé depuis le second semestre 2017 sur le marché français, ce produit est dorénavant disponible après avoir fait l’objet de tests par GRDF en conditions réelles sur près de 50 sites en France. Un produit gaz haute performance qui vise les maisons existantes rénovées présentant d’un côté, une demande importante en électricité (multiplication des appareils domestiques : électroménagers, TV, ordinateurs, etc.) et de l’autre, des consommations de chauffage et d’eau chaude sanitaire maitrisées. La presse professionnelle en parle… GRDF aussi.

 

Produire de l’électricité à domicile…

Grâce à une technologie intégrée à la chaudière (voir encadré), sans monter sur le toit de la maison ; ce sera bientôt possible grâce à la pile à combustible. Elle produit à très haute performance 750 W d’électricité.

Prenons l’exemple d’une maison de 150 m² qui, après rénovation, consomme 15 000 kWh de gaz naturel par an. Le système couvrira l’ensemble des besoins thermiques. La production d’électricité s’élèvera à 3 500 kWh environ, soit une grande partie des besoins électriques annuels du logement (jusqu'à 80% de ces besoins). L’électricité est produite au prix du gaz naturel, soit deux fois moins cher que l’électricité qui provient du réseau électrique. L’économie monte donc jusqu’à 250 € par an.

 

 

La pile à combustible assure localement une production simultanée de chaleur et d’électricité


Un produit étiqueté A++ pour les maisons à énergie positive

Un rendement de 145 % minimum sur énergie primaire ouvre la voie de l’étiquette A++, soit une économie d’énergie de 30 % par rapport à une chaudière et moins d’émissions de CO2, de NOx ainsi que de particules fines. Près de 200 000 systèmes ont déjà été installés au Japon, une maturité technique confirmée par les tests du produit en France.

 



 

Comment ça s’installe ? Comme une chaudière au sol…

La principale contrainte sera l’encombrement : le module complet occupe l’espace d’un réfrigérateur américain. Pour le reste, tous les raccordements se font comme une chaudière gaz naturel, y compris l’électricité. Une simplicité qui passera tout de même par une rapide formation d’une journée par les fabricants, avant de proposer cette Rolls des chaudières à vos clients.

 

 

 

La pile à combustible inclut tout ce qu’il faut : le gaz naturel est converti en hydrogène (au sein du réformeur) qui réagit avec l’oxygène de l’air au sein du cœur de pile. Cela génère, sans pièce en mouvement, électricité et chaleur, permettant de couvrir les besoins d’électricité spécifique et de chauffage et d’eau chaude sanitaire du logement. Une chaudière à condensation d’appoint est intégrée pour couvrir les besoins thermiques de pointe (elle fonctionnera 20 à 30 % du temps). La production électrique se fait d’octobre à mai, lorsqu’il y a un besoin de chaleur. Hors saison de chauffe, il est recommandé de laisser la chaudière couvrir seule les besoins du logement, besoins qui se limitent à la production d’ECS.

 

 

Pour aller plus loin...

A la recherche d'une solution gaz pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire en logement collectif ou en maison individuelle ? Rendez-vous sur notre plateforme dédiée !

 

Découvrir toutes les solutions

 

 

 

 

A lire aussi

installateurs-newsletter

Inscrivez-vous à la Newsletter des installateurs plombiers chauffagistes

Cette newsletter digitale et papier est envoyée tous les deux mois par GRDF et vous offre une synthèse des dossiers et des actualités sur le gaz.

Pile à combustible, un premier modèle commercialisé

La pile à combustible produisant de la chaleur et de l’électricité à partir de gaz naturel a fait ses preuves. En France, plusieurs tests ont été menés.

Une pile à combustible au gaz naturel installée chez un bailleur social

Une pile à combustible au gaz naturel, qui produit de la chaleur (1 kW) et de l'électricité (0,75 kW), vient d'être installée dans une maison à Saint Nicolas d'Aliermont (76).