Tout savoir sur les véhicules GNV/BioGNV

Des véhicules légers aux poids-lourds en passant par les autocars ou les Véhicules Utilitaires Légers (VUL), l’offre des constructeurs de véhicules GNV s’étoffe de jour en jour.

Avec un vrai confort à la conduite et un niveau de sécurité équivalent aux carburants dits « traditionnels », les véhicules roulant au GNV et au BioGNV permettent de couvrir l’ensemble des missions de transport de marchandises ou de personnes. Par ailleurs, leur autonomie répond parfaitement aux besoins d’exploitation et le vol de carburant est impossible.

Pour vous en convaincre, voici tout ce qu’il faut savoir sur les véhicules GNV/BioGNV.

Un véhicule GNV/BioGNV comment ça marche ?

Face à la montée en puissance du GNV et du BioGNV, l’offre de véhicule est de plus en plus diversifiée et les technologies gagnent en maturité avec toujours plus d’autonomie (en moyenne 500 km, voire plus pour les camions porteurs) et de puissance (jusqu’à 460 CV pour des camions tracteurs).

Plus d’une dizaine de constructeurs se positionnent aujourd’hui sur le marché des véhicules à motorisation GNV/BioGNV. Quels que soient vos besoins et votre activité, les gammes proposées vous offrent donc de quoi rouler !

Découvrez l’ensemble des véhicules GNV disponibles à la vente.

Achat de véhicules : des aides publiques existent !

La conversion au GNV/BioGNV est facilitée par l’existence d’aides publiques à l’achat de véhicules. Les subventions peuvent prendre différentes formes (aides directes à l’acquisition, incitations fiscales,…) et être le fruit d’initiatives locales, nationales ou européennes.

Tous les acteurs, publics comme privés, peuvent y prétendre, sous certaines conditions.

Quelques exemples d’aides

  • Bonification d’amortissement de 140 % sur les poids-lourds de PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) égal ou supérieur à 3,5 tonnes : cela permet une réduction d’impôts représentant environ 50% du surcoût du véhicule GNV/BioGNV par rapport au véhicule diesel équivalent.
  • Exonération totale ou partielle de carte grise
  • Aides à l’acquisition pour les premiers véhicules s’avitaillant dans de nouvelles stations accompagnées par des appels à projets locaux ou nationaux (ex : ADEME, Nouvelle-Aquitaine, démarche GNVolont’air).
  • Aides à l’acquisition de véhicules délivrées par certaines villes ou régions dans le cadre des politiques d’amélioration de la qualité de l’air (ex : Paris, Grenoble, Vallée de l’Arve,…).

De nombreuses aides sont répertoriées dans le guide « comment porter un projet de station ouverte au public ». Toutefois, celles-ci sont, pour la plupart, limitées dans le temps et dépendantes du type de véhicule et du statut juridique du bénéficiaire.

Aussi, pour connaitre l’ensemble des aides auquel vous pouvez prétendre, nous vous recommandons de vous rapprocher de votre conseiller GRDF.

Quelle maintenance pour votre véhicule GNV/BioGNV

La réglementation ECE R110 impose de réaliser un Contrôle par Inspection Détaillée du réservoir tous les 4 ans. Ce contrôle pourra être réalisé par du personnel interne à l’entreprise propriétaire de la flotte toutefois, celui-ci, devra préalablement être formé et habilité par le CETIM (Centre Technique des Industries Mécaniques).

Vous recherchez une entreprise de maintenance GNV ? Consultez l’annuaire de la filière.


En savoir plus