La diversité chez GRDF : 3 questions à Hélène Benard, Responsable Diversité

1  septembre 2015

Le 1er juillet 2015, GRDF a reçu le Label Diversité de l’AFNOR, fruit d’un long travail pour l’égalité des chances et la lutte contre les pratiques discriminatoires. L’occasion de revenir sur notre politique en matière de diversité avec Hélène Benard, Responsable Diversité chez GRDF.

Que représente l’obtention du Label Diversité pour GRDF ?

C’est une reconnaissance de la démarche engagée en matière de diversité avec l’ensemble de nos collaborateurs ! Et au-delà, le Label constitue un véritable outil de pilotage qui nous rend fiers du travail accompli, tout en soutenant nos actions pour faire évoluer les mentalités et progresser vers l’équité entre les salariés. Le but est bien entendu qu’à terme, la diversité soit pleinement intégrée.

À ce jour, quels sont vos principaux défis en matière de diversité ?

L’une de nos priorités porte sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, notamment sur la féminisation des métiers techniques pour laquelle nous rencontrons encore quelques difficultés. Nous sommes également très attentifs à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap, des publics éloignés de l’emploi et des jeunes via l’alternance.

Pour progresser dans ces domaines, notre action concerne aussi bien l’interne, en continuant de sensibiliser le management et les équipes, que l’externe, en mettant en place des dispositifs de recrutement. Qu’il s’agisse, par exemple, des Préparations Opérationnelles à l’Emploi Collectives (POEC), des évaluations en milieu de travail avec Pôle Emploi, ou de la formation technicien réseau gaz en alternance, notre but est de promouvoir nos métiers auprès de personnes qui ne postuleraient pas naturellement chez nous. Tout cela, pour diversifier les candidatures par les habiletés et les compétences.

Qu’apporte cette diversité à une entreprise comme GRDF ?

La diversité des profils permet d’apporter un regard neuf qui contribue à faire évoluer nos métiers et à maintenir un haut degré de professionnalisme. L’arrivée de collaborateurs aux méthodes et aux points de vue différents, notamment dans les métiers techniques, nous pousse à nous perfectionner et à repenser notre travail au quotidien. Des idées de nouveaux arrivants ont, par exemple, permis de faciliter certains gestes métiers.

Nous encourageons également les pratiques de reverse mentoring : les jeunes alternants, qui ont l’habitude des objets connectés, accompagnent les collaborateurs plus expérimentés, mais moins familiers des nouvelles technologies, dans l’utilisation des tablettes ou des lunettes connectées que nous sommes en train de déployer auprès de nos techniciens. Mais, attention, les choses ne vont pas dans un seul sens ! Les seniors, eux, apportent leur expertise métier, leur connaissance du secteur gazier aux plus jeunes. Nous sommes donc face à un véritable échange et à une transmission des savoirs réciproque qui peut déboucher sur plus d’innovation et plus de performance au service de nos équipes, de l’entreprise et, bien sûr, de nos clients !

« Finalement, la diversité concerne l’ensemble de nos collaborateurs. Nous avons tous des expériences et des manières de voir les choses différentes. C’est avant tout cette diversité des profils professionnels et personnels qui fait la richesse de GRDF. »


La féminisation des métiers techniques au sein de GRDF en région Méditerranée
Voir la vidéo féminisation des métiers techniques lancer la vidéo
Voir la vidéo féminisation des métiers techniques lancer la vidéo
La féminisation des métiers techniques au sein de GRDF en région Méditerranée
La région Méditerrannée encourage la féminisation des métiers techniques au travers du projet Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective.
La féminisation des métiers techniques au sein de GRDF en région Méditerranée
La région Méditerrannée encourage la féminisation des métiers techniques au travers du projet Préparation Opérationnelle à l'Emploi Collective.