De la méthanisation au biométhane

Le biométhane est un gaz 100% renouvelable produit localement à partir de déchets organiques : déchets agricoles, ménagers, industriels, ordures ménagères, issus de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, ou encore des boues de stations d'épuration.

La méthanisation : transformer les matières organiques en biométhane

Après la collecte, les déchets sont triés, préparés, brassés et introduits dans un méthaniseur. Ils sont ensuite mélangés et chauffés à environ 37°C dans un environnement privé d’oxygène. En fermentant, les bactéries vont digérer les déchets et ainsi les transformer en digestat (un engrais naturel) et en biogaz.

Une fois épuré (c’est-à-dire débarrassé de toutes ses impuretés), odorisé et contrôlé par GRDF, le biogaz aura les mêmes propriétés que le gaz naturel et prendra le nom de biométhane. Le biométhane peut alors être injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel.

Chauffage, cuisson, production d'eau chaude, carburant… les usages du biométhane sont strictement identiques à ceux du gaz naturel, à la seule différence qu’ il est 100 % renouvelable. Avec le biométhane, je peux chauffer ma maison, avoir de l’eau chaude pour mes sanitaires, cuisiner et même rouler propre !

Le processus de méthanisation

Le biométhane participe au développement d'une économie circulaire territoriale où les déchets deviennent des ressources renouvelables.