De la méthanisation au biométhane

2 minutes de lecture

biomethane methanisation

Le biométhane est un gaz 100% renouvelable produit localement à partir de déchets organiques : déchets agricoles, ménagers, industriels, ordures ménagères, issus de l’industrie agro-alimentaire, de la restauration collective, ou encore des boues de stations d'épuration.

La méthanisation : transformer les matières organiques en biométhane


Après la collecte, les déchets sont triés, préparés, brassés et introduits dans un méthaniseur. Ils sont ensuite mélangés et chauffés à environ 37°C dans un environnement privé d’oxygène. En fermentant, les bactéries vont digérer les déchets et ainsi les transformer en digestat (un engrais naturel) et en biogaz.

 

Une fois épuré (c’est-à-dire débarrassé de toutes ses impuretés), odorisé et contrôlé par GRDF, le biogaz aura les mêmes propriétés que le gaz naturel et prendra le nom de biométhane. Le biométhane peut alors être injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel.

 

Chauffage, cuisson, production d'eau chaude, carburant… les usages du biométhane sont strictement identiques à ceux du gaz naturel, à la seule différence qu’ il est 100 % renouvelable. Avec le biométhane, je peux chauffer ma maison, avoir de l’eau chaude pour mes sanitaires, cuisiner et même rouler propre !

 

Le processus de méthanisation


Le biométhane participe au développement d'une économie circulaire territoriale où les déchets deviennent des ressources renouvelables.

Déroulé d'un projet :

Pour fonctionner, une unité de méthanisation doit être alimentée tout au long de l'année par différents types de déchets :


  1. déchets agricoles (résidus de cultures, déjections d'élevage...),
  2. CIVE (Culture Intermédiaire à Vocation Énergétique), qui sont des cultures semées entre deux cultures principales qui permettent entre autre de couvrir les sols et piéger les nitrates,
  3. déchets agro-alimentaires,
  4. déchets issus de la restauration collective,
  5. déchets ménagers,
  6. les boues de stations d'épuration.

Une fois acheminés sur l'unité de méthanisation, les déchets sont insérés dans un digesteur. Cette enceinte fermée privée d'oxygène, chauffe et brasse pendant plusieurs jours les déchets afin de les transformer en deux produits :


  1. Le biogaz : énergie renouvelable principalement composée de méthane (CH4), de dioxyde de carbone (CO2), d’eau et de traces d’autres gaz.
  2. Le digestat : engrais naturel aux qualités agronomiques reconnues. Il est stocké avant d'être utilisé comme engrais organique et épandu.


L'une des matières issues du processus de méthanisation est appelée digestat. Elle est utilisée comme engrais organique, et permet de diviser par deux la consommation d’engrais chimique d'une exploitation agricole.

Le biogaz, quant à lui, doit être épuré avant injection dans le réseau de distribution de gaz naturel. En effet, il doit répondre à des spécications techniques et à exigences réglementaires précises. Cette épuration du biogaz se fait en 3 étapes :


  1. désulfuration,
  2. déshydratation,
  3. décarbonatation.


A la fin de ce cycle, le biogaz est devenu du biométhane, un gaz renouvelable également appelé gaz vert.

Avant injection dans le réseau de distribution de gaz naturel de GRDF, le biométhane est odorisé, son volume est compté et sa composition contrôlée.


  1. Par mesure de sécurité le biométhane est odorisé pour être facilement détectable en cas de fuite.
  2. Plusieurs analyseurs contrôlent en continu les caractéristiques du biométhane. Si les taux sont conformes aux spécifications du distributeur, le biométhane est injecté dans le réseau.
  3. La régulation permet au biométhane d’être toujours prioritaire dans le réseau de distribution de gaz naturel lorsque la vanne d’injection est ouverte.
  4. Le comptage permet de connaître la quantité de biométhane injectée dans le réseau.


À la suite de ces différentes étapes, le biométhane est injecté sur le réseau de gaz naturel.

Des questions sans réponses ?

Découvrez les réponses à vos questions fréquentes ou envoyez-nous un email.

 

Contacter mon interlocuteur GRDF

Les avantages de la méthanisation

Le gaz vert présente de multiples avantages. Il permet de donner une seconde vie à nos déchets tout ...

Les différents usages du biométhane

Le biométhane est miscible à 100 % avec le gaz naturel. Une fois odorisé, contrôlé et compté par GRD...

Les acteurs de votre projet biométhane

Votre projet de méthanisation avec injection de biométhane dans le réseau de distribution va vous am...