Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)

Avec le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), vous pouvez déduire de vos impôts ou percevoir directement si vous n'êtes pas imposable une partie des dépenses réalisées pour certains de vos travaux de rénovation énergétique. Quelles économies ferez-vous ? Quels sont les travaux concernés ? Suivez le guide !

Quel taux pour le crédit d'impôt pour la transition énergétique ?

Pour les dépenses de travaux payées en 2019, le crédit d'impôt s’applique sans conditions de ressources et dès la première action de rénovation énergétique au taux de :

  • 30 % dans le cas général, et notamment pour l’installation d’une chaudière au gaz à très haute performance énergétique
  • 15% pour l’isolation thermique de parois vitrées en remplacement de parois en simple vitrage
  • 50% pour les coûts de dépose d’une cuve à fioul (sous condition de ressources)

Ces taux s'appliquent sur les dépenses d'acquisition d'équipements et de matériaux hors pose (sauf isolation des murs et toitures, et, sous conditions de ressources, pour les équipements utilisant une source d'énergie renouvelable) pour des travaux effectués par une entreprise qualifiée.

Le montant des dépenses éligibles est calculé sur le montant TTC, déduction faite des aides et des subventions reçues par ailleurs. Il est plafonné par période de cinq années consécutives à :

  • 8 000 € pour une personne seule ;
  • 16 000 € pour un couple ;
  • + 400 € par personne à charge.

Pour pouvoir bénéficier du CITE sur les systèmes de production de chaleur et les équipements d’isolation, il est nécessaire de faire appel à un professionnel titulaire d'un signe de qualité RGE « Reconnu Garant de l'Environnement ».

Le Crédit d'Impôt est cumulable avec d'autres mesures d'aides dont l'éco-prêt à taux zéro, sans conditions de ressources.

Les travaux concernés par le CITE

Pour être éligible au CITE, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans.

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique concerne notamment les travaux d'isolation thermique de l'habitat, les chaudières au gaz à condensation les plus performantes, les équipements de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable, les diagnostics de performance énergétique ou certains types d’audits énergétiques, en dehors des cas où ils sont obligatoires.

Plus d'informations sur le CITE

  • Pour en savoir plus sur les travaux et les conditions d'éligibilité au CITE, consultez le site de l'Anil et le portail du ministère de l'Economie et des Finances.

  • Pour connaître le détail des plafonds de ressources, les taux applicables selon les travaux, ainsi que les caractéristiques et performances techniques des équipements éligibles, rendez-vous sur le site de l'Ademe.

  • Vous pouvez aussi prendre directement rendez-vous avec un conseiller proche de chez vous sur le site dédié faire.fr. Ce dernier vous renseignera sur vos travaux de rénovation et leur financement.

Bon à savoir
Les travaux éligibles au Crédit d'impôt pour la Transition Energétique bénéficient également du taux de TVA réduit à 5,5 %.


À lire aussi