ACTUALITÉ | Événement

03.10.2019 - 14H03

GRDF sera au Salon International de l’Agriculture 2018

2 minutes de lecture

Salon International de l’Agriculture 2018

Pour la 1ère fois de son histoire, GRDF sera présent au Salon de l’Agriculture qui se tiendra à Paris du 24 février au 4 mars 2018. L’occasion pour les équipes de valoriser le biométhane et sa nouvelle signature "Choisir le gaz, c’est aussi choisir l’avenir !"

Le gaz vert s'invite au Salon de l'Agriculture

Depuis le 5 février, GRDF déploie sa nouvelle signature « Choisir le gaz, c’est aussi choisir l’avenir ». Cette nouvelle signature appuie les déclarations successives des institutionnels tels que l’ADEME, GRTgaz, GRDF, qui soutiennent que la part de gaz vert pourra atteindre 30% en 2030 et 100% d’ici à 2050.

 

GRDF au Salon de l'Agriculture : une place légitime

Pour verdir le gaz, il faut des déchets et surtout des déchets agricoles ! L’agriculture représentant 75 % du potentiel de production de biométhane en France ! C’est donc tout naturellement que GRDF participera au SIA pour aller à la rencontre des agriculteurs.

 

Il s'agira surtout pour GRDF de sensibiliser le grand public avec :

 

  • Un méthaniseur pour expliquer comment les déchets deviennent une énergie renouvelable
  • Une exposition qui explique le cercle vertueux du biométhane
  • Une vache qui vous attend pour prendre des selfies !

Pour cette grande première, GRDF sera dans le Hall 4, stand E 025

 

Suivre l'actualité sur Twitter avec #LeGazCestLAvenir et #SIA2018



Salon International de l’Agriculture 2018

Vous souhaitez vous rendre au Salon International de l’Agriculture 2018 ?

 

Obtenir votre badge d'accès

A lire aussi

Gaz vert

Choisir le gaz, c'est aussi choisir l'avenir

Découvrez notre plateforme dédiée au gaz vert.

actu-GRDF

Notre actualité

Ne ratez rien de l'actualité de GRDF en consultant nos communiqués de presse, nos dossiers thématiques et nos documents en ligne.

economie-circulaire

L’économie circulaire

Des déchets agricoles transformés en biocarburant, ou des eaux usées réutilisées pour chauffer une ville, c'est possible ? Oui, et c'est la logique même de l'économie circulaire !