eco pret taux zero

Focus sur l’éco prêt à taux zéro


L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux 0%, remboursable sans intérêts, qui permet à vos clients de financer leurs travaux de rénovation énergétique des logements. Tour d’horizon.

L’éco-prêt à taux zéro, pour tous les propriétaires d’un logement de plus de 2 ans

L’éco-PTZ est octroyé aux propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, sans conditions de revenus. Pour que vos clients puissent en bénéficier, le logement doit être :

  • Déclaré comme résidence principale (ou destiné à l’être)
  • Une maison ou un appartement achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux

L’éco-prêt à taux zéro, pour des travaux énergétiquement performants

Pour que vos clients puissent bénéficier de l’éco-PTZ, vous devez être RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour être éligibles, les travaux de vos clients doivent :

  • soit correspondre à au moins une action efficace d’amélioration de la performance énergétique,
  • soit permettre d’améliorer la performance énergétique du logement ayant ouvert droit à l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité,
  • soit permettre d’améliorer d’au moins 35 % la performance énergétique globale du logement, par rapport à la consommation conventionnelle avant travaux,
  • soit constituer des travaux de réhabilitation de systèmes d’assainissement non collectifs par des dispositifs ne consommant pas d’énergie et respectant certains critères techniques.

Vos clients peuvent décider, au choix :

  • de réaliser une seule des actions éligibles,
  • de réaliser un « bouquet de travaux », c’est-à-dire la combinaison d’au moins deux catégories de travaux éligibles.

Les dépenses pouvant être couvertes par l’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro peut financer les dépenses suivantes :

  • Le coût de la fourniture et de la pose des équipements, produits et ouvrages nécessaires à la réalisation des travaux d’économie d’énergie
  • Le coût de la dépose et de la mise en décharge des ouvrages, produits et équipements existants
  • Les frais de maîtrise d’œuvre et des études relatives aux travaux
  • Les frais de l’assurance maître d’ouvrage éventuellement souscrite par l’emprunteur
  • Le coût des travaux induits, indissociablement liés aux travaux d’économie d’énergie

Jusqu’à 50 000 € de prêt par logement avec l’éco-prêt à taux zéro

Le montant de l’éco-prêt à taux zéro est égal au montant des dépenses éligibles, dans la limite des plafonds suivants :

50 000 € de prêt par logement avec l’éco-prêt à taux zéro

Vos clients devront donc rembourser ces montants, sans intérêt, sur une période ne pouvant excéder 15 ans (sauf pour les travaux de « performance énergétique globale » dont la durée maximale est de 20 ans).

A noter que la durée de remboursement peut être réduite à 3 ans à la demande de votre client.

Bon à savoir : il est possible, pour vos clients, de demander un éco-prêt à taux zéro complémentaire dans les 5 années qui suivent l'émission du premier éco-PTZ. Les deux éco-prêts ne doivent pas excéder 30 000 € au titre d’un même logement.

Quels sont les cumuls possibles ?

L’éco-PTZ est cumulable avec l’ensemble des aides à la rénovation.

Bon à savoir : votre client peut coupler son éco-PTZ à un prêt accession. Il peut, en effet, demander un éco-prêt à taux zéro concomitamment à la demande de prêt pour l’acquisition d’un logement à rénover, avant même de fournir l’ensemble des justificatifs requis, et plus particulièrement le descriptif et le devis détaillés des travaux envisagés. Ces éléments devront être transmis au plus tard à la date de versement du prêt pour l'acquisition. Cette mesure permet d’intégrer le financement des travaux de rénovation énergétique dans le financement global du projet d’acquisition.

La démarche à suivre pour obtenir l’éco-prêt à taux zéro

Une fois les travaux définis, votre client doit s’adresser à une banque sous convention avec l’Etat muni d'un formulaire « emprunteur».

 Pour télécharger ce formulaire, votre client peut se rendre sur le site Service-public.fr.

 Il devra fournir tous les éléments suivants :

  • La date de construction du logement qui fait l'objet des travaux
  • Un justificatif de l'utilisation du logement en tant que résidence principale
  • Le dernier avis d'imposition
  • Le descriptif des travaux faisant notamment apparaître le montant prévisionnel des travaux, signé par chaque entreprise, ainsi que l'ensemble des devis détaillés associés
  • L'ensemble des certificats des entreprises bénéficiant du signe de qualité reconnu garant de l'environnement (RGE)

À partir de l’émission de l’offre de prêt, le particulier a 3 ans pour réaliser ces travaux. Au terme des travaux, il faudra transmettre à l’établissement de crédit le formulaire « factures » et les factures acquittées, afin de justifier de la bonne réalisation de ceux-ci.
 

Simulateur : calculez les aides pour vos clients

Vous souhaitez calculer le montant des aides pour vos clients ?

chaudiere gaz panorama 2022

Le guide des aides spécialement conçu pour vous

Le dispositif d’aides à la rénovation évolue régulièrement. Retrouvez toutes les aides disponibles pour vos clients dans notre guide GRDF.

MaPrimeRénov’, une aide avantageuse pour vos clients

Découvrez MaPrimeRénov’, l’aide « phare » mise en place par les pouvoirs publics pour aider vos clients à financer une partie de leurs travaux de rénovation.

certificat CEE

Les certificats d’économies d’énergie (CEE), une aide pour tous

Les primes CEE sont disponibles pour tous vos clients, quels que soient leurs revenus.


  • 1 Définie dans l’annexe de l’arrêté du 8 août 2008 portant approbation de la méthode Th-C-E ex prévue par l’arrêté du 13 juin 2008 relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m².