GATINAIS BIOGAZ, DE LA COGENERATION A l'INJECTION

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Gâtinais Biogaz est implantée à Château-Renard dans le Loiret. L'unité de méthanisation produit, à partir des déchets fermentescibles du territoire, un gaz vert, une énergie 100% renouvelable, appelé biométhane. Il est ensuite injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel de la commune. Ce site contribue à l'atteinte de l'objectif de la loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) : 10% de gaz vert dans la consommation finale à horizon 2030.

Un projet porté par le monde agricole

La société Gâtinais Biogaz, regroupant 16 exploitants agricoles, a été créée en juin 2009. L'unité de méthanisation, construite en 2012, a démarré en cogénération, production d'électricité et de chaleur.

Après 3 années de fonctionnement en cogénération, les exploitants agricoles, soucieux d'un modèle économique plus rentable, ont fait le choix de l'injection du biométhane dans le réseau de distribution de gaz naturel. La mise en service a eu lieu le 25 mars 2016.

L'équivalent de 1500 logements bénéficie ainsi d'un gaz vert 100% énergie renouvelable produit localement pour le chauffage, l'eau chaude et la cuisson.

Bénéfices énergétiques 

  • 160 Nm3/h injectés
  • 14 GWh/an de biométhane : l'équivalent de la consommation de 1500 foyers.

Bénéfices écologiques

  • 2000 tonnes de CO2/an évitées 

Bénéfices agricoles 

  • 25 000 tonnes/an de déchets collectés et valorisés
  • 180 tonnes/an d’engrais chimique économisées
  • 20 500 tonnes/an de digestats valorisés


La méthanisation territoriale : contribution aux objectifs de développement durable

Intrants 

• Déchets d’origine agricole : effluents d’élevage, résidus de cultures traditionnelles, et Cultures Intermédiaires à Vocations Énergétiques (CIVE), déchets végétaux

• Résidus de l’industrie agroalimentaire locale : rebuts, graisses et effluents lactiques

• Déchets urbains : boues de stations d'épuration, déchets alimentaires


Au total, 23 000 tonnes de déchets sont traitées chaque année. Ils sont collectés à une distance maximum de 30 km pour 70 % d’entre eux.


Les points forts du projet


• Un projet collectif exemplaire avec 16 associés engagés dans la démarche

• Un réel projet de territoire autour du maintien de l'élevage et de la pérennisation des exploitations agricoles

Le site traite les nuisances olfactives

• La communication avec les riverains fait l'objet d'une attention particulière

• Création d'emplois : 3 emplois directs à temps plein










Les acteurs du projet 

GATINAIS BIOGAZ SAS

AIR LIQUIDE






Contact GRDF

Sylvaine LOOSVELDT

sylvaine.loosveldt@grdf.fr