Picardie Pass Rénovation, une initiative novatrice au service de la rénovation

Initiative novatrice, le Service public de l'efficacité énergétique (SPEE) vise, grâce à son Picardie Pass Rénovation, à faciliter le passage à l’acte de tous les ménages et des copropriétés en matière de rénovation énergétique. Un dispositif innovant et pertinent d’accompagnement technique mais aussi financier, dont GRDF est partenaire. Entretien avec Vincent Pibouleu, Directeur de la régie régionale du SPEE.

 

Quels sont les moyens du Picardie Pass Rénovation ?

Nous avons 2 leviers : le premier porte sur l’accompagnement des particuliers, pour les guider dans la conduite des travaux, les dossiers de montage d’aide, etc. Avec le Picardie Pass Rénovation, nous sommes devenus un interlocuteur unique pour les travaux de rénovation tout au long du projet, depuis les diagnostics énergétiques jusqu’à la consultation des entreprises, l’accompagnement sur le suivi de chantier et post-travaux, pendant 5 ans, pour s’assurer que les économies d’énergie sont bien au rendez-vous.

Et au-delà de cet accompagnement technique, nous avons travaillé sur un 2ème levier, qui est l’accompagnement financier. Nous sommes en effet organisme de tiers-financement qui permet de financer les personnes ayant du mal à trouver une offre pertinente sur le marché bancaire classique pour des travaux énergétiques. Pour que tout le monde puisse passer à l’acte, il faut un prêt sur le long terme, et à taux faible. Quelques banques sortent de nouveaux produits à taux intéressant, mais sur de courtes durées, 10 ans maximum, et l’éco-prêt à taux zéro, qui va jusqu’à 15 ans, mais est compliqué à monter. Nous, nous sommes sur un prêt à 2 % pouvant aller jusqu’à 25 ans. Et sur de longues périodes comme ça, les économies d’énergie financent entre 50 et 100  % du prêt à rembourser. D’un point de vue financier, rénover son logement devient donc quasiment indolore, voire, dans 20  % des cas, ça améliore le pouvoir d’achat des ménages, lorsque leurs logements sont chauffés au fioul et sont de vraies passoires énergétiques.

Aujourd’hui, est-ce vraiment aux régions de s’engager pour la rénovation ?

L’urgence énergétique nécessite des rénovations ambitieuses. Nous avons donc intérêt à travailler avec GRDF, car il ne faut pas se contenter d’un simple changement de chaudière – lequel offre des temps de retour très intéressants, pour un investissement relativement contenu –, mais l’accompagner de travaux d’isolation de toiture, de changements de fenêtres… afin de tout coupler en une fois. Ce qui résout la situation énergétique de la maison ou de la copropriété pour 25 ans, mais demande une enveloppe financière plus conséquente, de 30 000 à 40 000 euros pour un logement. D’où l’utilité de notre dispositif.

Quels sont vos objectifs en matière de performance énergétique ?

En moyenne, on doit être à 50 % d’économie d’énergie, mais nous pouvons aller jusqu’à 80 %, en fonction de la situation énergétique initiale du bâtiment et de la capacité de financement. Car l’un des avantages d’être une structure qui mêle accompagnement technique et financier, c’est aussi d’analyser, conjointement à la définition du projet de rénovation, les ressources des gens, ainsi que la valorisation immobilière du bien après travaux.

Comment faire pour être éligible au Picardie Pass Rénovation ?

Il suffit d’être sur le territoire pilote, soit quasiment toute la Picardie, et de saisir un formulaire sur notre site Internet c’est très simple, sans conditions de ressources, tout le monde y a droit.

> Plus d’informations sur le site Picardie Pass Rénovation | SPEE