Les différents usages du biométhane

Le biométhane est miscible à  100 % avec le gaz naturel. Une fois odorisé, contrôlé et compté par GRDF, le biométhane est injecté dans le réseau de gaz naturel. Il est ainsi acheminé en dehors du site de production, sur des distances plus importantes, pour des utilisations identiques à celles du gaz naturel.

Ainsi, le biométhane peut être utilisé pour le chauffage, la cuisson, l'eau chaude sanitaire, les usages industriels  ou encore comme carburant.

Avec une épuration moins poussée, le biogaz peut aussi être valorisé sous forme de chaleur, d'électricité, voire les deux à la fois, par le biais d'un procédé appelé cogénération. Sur un même site, injection et cogénération peuvent coexister. On parle alors de double valorisation.

Zoom sur une des valorisations du biométhane : le bioGNV

Le biométhane carburant

Rouler au gaz naturel, c'est bien. Rouler au biométhane, c'est encore mieux ! Vous ne le savez peut-être pas mais le biométhane peut aussi être utilisé comme carburant. On parle alors de bioGNV.

Un carburant respectueux de la santé et de l'environnement

Le bioGNV est tout aussi propre que le GNV (Gaz Naturel Véhicule) : quasi absence de particules, très peu d'oxydes d'azote, pas d'odeur, pas de fumée noire en sortie des pots d'échappement. Le bioGNV présente un atout supplémentaire : tout en constituant une solution pour le traitement des déchets, il réduit de plus de 95% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à l'essence et au gazole ! Cette performance unique fait du biométhane carburant la valorisation la plus vertueuse du biogaz selon un rapport de l'ADEME (2007)..

Un carburant performant

Le bioGNV bénéficie d'une autonomie de l'ordre de 300 à 500 km, et allant jusqu'à 1 000 kilomètres en bicarburation. Directement utilisable dans les véhicules roulant au GNV, il est particulièrement adapté aux flottes de véhicules des collectivités et des entreprises, pour le transport urbain de personnes et le transport de marchandises.

Un carburant prometteur

Le bioGNV est déjà une réalité : depuis 2013, le Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers (Sydeme) utilise le biométhane carburant pour sa flotte de véhicules. En plein essor, ce carburant 100% renouvelable contribuera à atteindre l'objectif de 10 % d'énergies renouvelables dans les transports en 2020.


À lire aussi


Pages les + vues