Réaliser l’amenée gaz d’un poêle ou d’un insert dans une pièce de vie

Vos clients sont de plus en plus séduits par les poêles et inserts fonctionnant au gaz naturel. Ces appareils de chauffage d’appoint et d’agrément n’ont que des avantages : ils s’allument grâce à une télécommande, permettent un contrôle de la température au degré près, et suppriment le stockage de bois et les opérations manuelles de chargement. C’est donc un nouveau marché qui vous tend les bras, d’autant que leurs conditions d’installation ne présentent, pour vous professionnels, aucune difficulté… pour peu que l’on soigne la mise en œuvre de l’amenée du gaz dans la pièce où est installé l’appareil, généralement le salon. Conseils.

Il existe plusieurs façons de dissimuler une canalisation de gaz à l’intérieur d’une pièce, autorisées par la réglementation.

Le passage en vide sanitaire

Le vide sanitaire* doit être à la fois :

  • accessible : il doit présenter une hauteur sous plafond d’au moins 0,6 m sur toute la longueur du tracé et entre la tuyauterie et la trappe d’accès,
  • et ventilé : la section totale des ouvertures (en cm²) doit être au moins égale à 5 fois la surface du vide sanitaire (en m²).

 

Le passage en vide sanitaire

Agrandir le schéma

Si le vide sanitaire n’est ni accessible ni ventilé, le passage d’une canalisation gaz est toutefois autorisé à condition que sa longueur n’excède pas 2 m ou qu’elle soit placée sous fourreau continu étanche débouchant dans un espace ventilé.

* Le vide sanitaire doit être exempt de tout dépôt de matières ou matériels combustibles et la tuyauterie ne doit pas comporter de raccord mécanique.

Le passage en faux plafond

Il peut s’effectuer aux conditions suivantes :

  • le faux plafond doit être ventilé ou en large communication avec la pièce*,
  • la canalisation doit être visitable sur tout son parcours,
  • des distances doivent être respectées entre la tuyauterie gaz, les câbles et autres canalisations (3 cm en parallèle, 1 cm en croisement).

Ces 3 conditions ne sont pas exigées si la tuyauterie gaz est placée sous fourreau métallique continu étanche débouchant à une extrémité dans un espace aéré ou ventilé.

 

Ppassage en faux plafond

Agrandir le schéma

* la section totale des orifices de ventilations doit être égale à 1/100ème de la surface de la pièce cette valeur est exprimée en cm².

Le passage en plinthe

Les canalisations gaz peuvent être placées en plinthe, coffrage ou moulure aux conditions suivantes :

  • Il ne doit pas y avoir de câble électrique dans le même volume,
  • la canalisation encoffrée doit être visitable,
  • le volume fermé où est installée cette canalisation doit être en communication avec l’atmosphère du local (trous percés dans la plinthe pour permette une bonne ventilation).

 

Le passage en plinthe

Agrandir le schéma

La remontée en cloison

Incorporation d’une canalisation

L'incorporation des tuyauteries aux éléments de construction doit être réalisée dans les conditions suivantes :

  • le parcours doit être simple.
  • les tuyauteries ne doivent pas être en contact avec une autre tuyauterie ou une canalisation électrique,
  • les tuyauteries ne doivent pas passer dans les vides d'éléments creux.

Incorporation dans une cloison verticale

Afin d’identifier le tracé, seules les canalisations verticales peuvent être incorporées dans l'épaisseur d'une cloison. Elles doivent être placées sous fourreau débouchant à une extrémité au moins dans une pièce aérée et ventilée si elles sont engravées*. La longueur de leur tracé est fonction de la nature, de l’épaisseur des parois et du diamètre des fourreaux (cf. schéma ci-dessous).
*L’engravure est définie §3.47 de la partie 1 du NF DTU61.1)

 

La remontée en cloison
Exigences à respecter pour l'encastrement dans des cloisons

Agrandir le tableau

Attention : une tuyauterie gaz ne peut emprunter un vide entre deux parois (espace entre un mur et une contre cloison).

Rappel :
L’alimentation en gaz des appareils peut être effectuée soit :
- en conduit rigide cuivre
- en tuyau flexible métallique (Inox) à durée illimitée.
Il est également possible d’utiliser un tuyau flexible métallique onduleux (PLT).