Isoler ou changer de chaudière ?

Alors que la France s’est fixée d’ambitieux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, que l’État souhaite accélérer le chantier de la rénovation énergétique des logements (avec un objectif de 500 000 logements rénovés chaque année), la rénovation thermique du bâtiment reste une notion quelque peu obscure pour nombre de vos clients. Par quels travaux de rénovation thermique faut-il commencer ? Limiter les déperditions thermiques ? Isoler le logement ? Remplacer la chaudière ? Faire tous les travaux en une seule fois ? Explications.

La rénovation thermique des logements reste un enjeu central de la transition énergétique. Selon une étude publiée en 2014 par le Service de l’Observation et des Statistiques du Ministère de l’Environnement, près d’1/3 des logements seraient des « passoires énergétiques ».

Un devoir de conseil

En tant qu’installateur, votre mission de sensibilisation des consommateurs est effectivement un pilier important de la politique de rénovation :

  • Identifier les objectifs de vos clients
  • Les guider dans la réalisation de leurs travaux
  • Les aider à faire les bons choix pour réduire leurs consommations tout en maîtrisant leur budget

Quels travaux de rénovation thermique envisager ?

Deux axes performants de rénovation émergent sur le marché :

  • Limiter les déperditions thermiques (en isolant la toiture, les combles perdus, les murs, le plancher bas, etc.)
  • Améliorer la performance des équipements (en remplaçant notamment les équipements de chauffage, voire le système de ventilation)

Deux axes qui constituent l’un et l’autre un gisement de gain énergétique conséquent sur le long terme permettant d’atteindre le niveau de performance le plus élevé pour la rénovation : le niveau BBC Rénovation.

Comment atteindre le niveau BBC Rénovation ?

Adopter une démarche globale en traitant tous les points du logement :

  • La qualité du bâti via l’isolation et l’étanchéité
  • La production d’eau chaude sanitaire
  • Le chauffage et la ventilation mécanique

Réaliser une rénovation globale en une seule fois peut être très coûteux. D’où la nécessité de proposer à vos clients un parcours de rénovation en plusieurs étapes.

Un choix ordonné

Le bouquet « isolation complète + changement de l’équipement de chauffage/production d’eau chaude sanitaire » reste la solution la plus efficace pour faire le plein d’économies ! Une solution efficace mais qui reste néanmoins la plus coûteuse.

Deux autres scénarios intermédiaires sont envisageables :

  • Le changement de chaudière ou le renouvellement du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire qui représente aujourd’hui le gisement de gain énergétique le plus important dans le logement. C'est une solution idéale pour démarrer une rénovation « par étapes »
  • Le traitement des déperditions thermiques (à savoir l’isolation de la toiture et des murs extérieurs) est une étape indispensable qui peut être réalisée après le changement d’équipement de chauffage. Simple à réaliser, c’est aussi un complément d’activité rentable.

La rénovation thermique est une démarche globale, qui peut être réalisée par étapes pour permettre à vos clients d’échelonner leurs dépenses.

À retenir

Le niveau BBC Rénovation est atteignable avec le gaz naturel en travaillant, de manière optimale, tous les postes (bâti et équipements).

Si l’on ne peut pas faire tous les travaux en 1 fois, commencer par l’équipement de chauffage est une solution pertinente.

Vous pouvez proposer à vos clients une offre d’isolation des combles.