CIVIGAZ : le nouveau Service Civique de la Transition Energétique porté par FACE et soutenu par GRDF

Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, vient de signer la convention nationale CIVIGAZ avec GRDF et la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE), dans le cadre du grand programme gouvernemental de Service Civique pour la transition énergétique, le climat et la biodiversité. Le programme CIVIGAZ est destiné à sensibiliser les ménages en situation de précarité énergétique à une meilleure maîtrise de leur consommation d’énergie ainsi qu’à la sécurité gaz.

Ce programme ambitieux débute en janvier 2016 dans trois zones pilotes -  Métropole Européenne de Lille, Saint-Etienne et Paris, et sera ensuite étendu au niveau national sur une vingtaine de sites à partir de septembre 2016. En trois ans, CIVIGAZ prévoit d’accueillir 660 jeunes volontaires âgés de 18 à 25 ans. Leur mission, d’une durée de 7 mois, consiste à sensibiliser les ménages modestes sur les différentes façons d’économiser l’énergie, la prévention des fuites de gaz et la qualité de l’air intérieur. CIVIGAZ a l’ambition de sensibiliser 100 000 foyers en situation de précarité énergétique en travaillant avec les collectivités et les bailleurs.

« L’engagement de GRDF dans le programme CIVIGAZ des services civiques de la transition énergétique s’inscrit pleinement dans nos missions de service public ; dans les 3 années qui viennent, plus de 600 jeunes volontaires vont nous accompagner dans la sensibilisation de nos clients en situation de précarité énergétique, à la fois sur les gestes simples qui permettent de mieux comprendre et maîtriser sa consommation d’énergie et sur les recommandations en matière de sécurité. » Edouard Sauvage, Directeur Général de GRDF.

« Les jeunes volontaires CIVIGAZ sont le premier maillon de la chaîne de détection de la précarité énergétique. Leur rôle est indispensable pour identifier ses causes (mauvaises conditions d’habitat, faibles revenus, hausse du prix de l’énergie…) et mettre les locataires et les propriétaires des logements en relation avec les interlocuteurs adaptés à leurs problématiques. Cette démarche contribue à rendre les jeunes volontaires acteurs de la transition énergétique, tout en leur permettant de bénéficier d’une formation, d’un suivi personnalisé et d’un accompagnement vers l’emploi pendant et après leur mission de Service Civique avec le concours de GRDF et en lien avec Unis-Cité. Ce partenariat est exemplaire et doit préfigurer d’autres coopérations avec des entreprises afin que le Service Civique se développe fortement dans le cadre des conditions fixées par l’Agence du Service Civique. » Vincent Baholet, Délégué général de FACE.

CIVIGAZ en quelques chiffres :

  • 660 volontaires de 18 à 25 ans

  • 100 000 logements visités en 3 ans

  • 3 villes pilotes : Lille, Saint-Etienne, Paris

  • Lancement national en septembre 2016