Les acteurs de la filière gaz signent un accord de coopération avec le ministère de l’Éducation nationale

Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, vient de signer la convention nationale portant sur le développement et l’attractivité des métiers de la filière gaz avec GRDF, GRTgaz et les Canalisateurs de France. A la clef, la création d’une nouvelle filière de formation avec les acteurs du secteur gazier.

2 milliers de recrutements en CDI planifiés dans la filière d’ici à 2018

La signature de cet accord vient compléter le dispositif lancé il y a 15 mois par les acteurs de la filière avec le lancement du « Titre technicien réseau gaz » dans 9 Centres de Formation d’Apprentis (CFA) partenaires. Cette formation en alternance de deux ans, dont le programme a été co-construit avec l’Éducation nationale, est ouverte à tous et permet d’obtenir un titre de niveau IV, équivalent à un bac professionnel.

A la rentrée 2017-2018, cette offre sera complétée par l’ouverture d’un « Bac pro technicien réseau gaz ». Les entreprises du secteur représentent environ 10 000 emplois de techniciens et les enjeux de recrutement pour les années à venir sont importants pour satisfaire le besoin de renouvellement des effectifs et des compétences. Dans un secteur énergétique en pleine mutation, cet apprentissage, à la fois technologique et pratique, apporte une réponse adaptée aux besoins de professionnalisation des entreprises de la filière gazière. Afin de répondre toujours plus efficacement aux évolutions de leurs métiers, aux enjeux de la transition énergétique et aux attentes de leurs clients, GRDF, GRTgaz et les Canalisateurs de France affichent un objectif d’environ 2 000 recrutements en CDI pour la période 2016-2018.

Le contexte de la transition énergétique amène à repenser les techniques et savoir-faire des métiers du gaz. Avec la création de cette première formation, reconnue par le ministère de l'Éducation nationale et entièrement consacré à la filière gaz, se dessine dès aujourd’hui les métiers du gaz de demain. Cette formation en alternance s’inscrit dans une démarche de revalorisation des métiers industriels et trace les perspectives d’un parcours professionnel riche et varié pour de nombreux jeunes.

« L’engagement de GRDF dans cette démarche de création de la première filière de formation gaz s’inscrit pleinement dans nos missions de service public. Le réseau est aujourd’hui au centre de nombreuses transformations nécessaires pour permettre à l’énergie gaz de tenir ses promesses d’énergie d’avenir : digitalisation du réseau et déploiement d’équipements intelligents, accompagnement des nouveaux usages et modes de consommation énergétiques, développement de produits gaziers innovants. Pour répondre concrètement aux enjeux de la transition énergétique, il est indispensable de maintenir l’excellence de la filière et former aujourd’hui les gaziers de demain. » 
Edouard Sauvage, Directeur général de GRDF

« GRTgaz a toujours eu une politique ambitieuse en matière de formation et d’alternance. Avoir un contact concret avec l’entreprise et le terrain permet aux jeunes de mieux suivre leur parcours de formation et de trouver un débouché professionnel grâce à l’expérience acquise. Pour GRTgaz, c’est une manière de participer à l’effort national de formation et c’est également, une source privilégiée de recrutement afin de répondre aux spécificités techniques de nos métiers. L’attractivité de la filière gaz est plus que jamais un enjeu d’avenir pour maintenir un haut niveau de professionnalisme dans nos entreprises. La création d’un diplôme Bac Professionnel « gaz » reconnu par l’éducation nationale nous permet de donner plus de lisibilité à cette formation et de susciter toujours plus d’intérêt pour les métiers gaziers à un moment où le gaz est appelé à jouer un rôle important dans la transition énergétique. » 
Thierry Trouvé, Directeur général de GRTgaz

« Canalisateurs de France s’est engagé dans cette démarche, car il lui semblait aujourd’hui indispensable que soient créés une formation et un diplôme, répondant à la spécificité très pointue du métier du gaz. La création de ce diplôme et de cette formation est un véritable « plus » pour les canalisateurs qui pourront désormais intégrer des professionnels déjà qualifiés. Cette démarche fait écho à la politique constante de formation et de transmission des savoir-faire des entreprises de canalisations. Inscrite dans l’avenir, elle permettra de renforcer le dynamisme des emplois du secteur et de sensibiliser un grand nombre de jeunes à un métier qui offre de vrais débouchés. » 
Alain Grizaud, Président de Canalisateurs de France