Travaux de copropriété : l’éco-ptz vous aide à les financer !

Vous souhaitez engager des travaux de rénovation énergétique dans votre copropriété ? Depuis décembre 2014, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) n’est plus seulement réservé aux particuliers ! Vous aussi, syndicats de copropriétaires, vous pouvez en bénéficier et financer jusqu’à 30 000 € de travaux, remboursables sans intérêts. 

Quelles conditions pour bénéficier de l’éco-PTZ « copropriétés » ?

L’éco-PTZ « copropriétés » permet de financer les travaux et les frais induits dont l’objectif est de rendre vos immeubles moins énergivores, moins émetteurs de gaz à effet de serre et plus confortables. Il doit être contracté par votre syndicat de copropriété, suite au vote des travaux en assemblée générale. Pour en bénéficier, vérifiez que vous remplissez bien les conditions suivantes :

  • vos immeubles sont antérieurs à 1990 ;
  • les travaux concernent les parties et équipements communs du bâtiment, ou des parties privatives d’intérêt collectif ;
  • au moins 75 % des quotes-parts de copropriété sont compris dans des lots affectés à l’usage d’habitation, et utilisés ou destinés à être utilisés en tant que résidence principale.

Et n’oubliez pas le label RGE !

Depuis le 1er septembre 2014, pour bénéficier de l’éco-PTZ, les artisans ou entreprises du bâtiment qui réalisent vos travaux doivent être titulaires du signe de qualité RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Vous cherchez un professionnel RGE ? Consultez l’annuaire officiel.

Quels sont les travaux de copropriété financés par l’éco-PTZ ?

Les travaux éligibles au prêt doivent améliorer la performance énergétique de vos immeubles :

  • soit en mettant en œuvre au moins une action d’économie d’énergie (isolation, vitrage, chauffage, eau chaude sanitaire, énergies renouvelables).
  • soit en atteignant le niveau de performance énergétique globale minimal du logement (150 kWh/m².an si la consommation avant travaux est supérieure à 180 kWh/m².an et 80 kWh/m².an si elle est inférieure à 180 kWh/m².an).

Pour retrouver le détail des travaux éligibles à l’éco-PTZ, téléchargez notre PDF explicatif.

Quel est le montant maximal du prêt ?

Tout dépend du nombre d’actions entreprises :

  • Si vous réalisez un seul type de travaux, le montant maximal de l’éco-PTZ s’élève à 10 000 € par logement à usage d’habitation dans la copropriété.
  • Si vous mettez en œuvre un bouquet composé de deux travaux, il sera de 20 000 €.
  • Et à partir de trois types de travaux, ou pour l’option « performance énergétique globale », il peut atteindre 30 000 € maximum.

Le saviez-vous ?

Il n’existe pas que l’éco-PTZ pour vous aider à financer vos travaux de copropriété ! D’autres solutions permettent de réduire les coûts :

  • Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE) vise à déduire des impôts 30 % des dépenses réalisées. Il peut être cumulé avec l’éco-PTZ, sous certaines conditions de ressources.
  • La TVA réduite à 5,5 % pour les travaux d’économie d’énergie.
  • Les aides de l'Agence nationale de l'habitat (Anah) attribuées aux copropriétés en difficulté.
  • Certaines aides locales et spécifiques proposées par la CAF, les collectivités territoriales ou l’ADEME.