Conversion de séchoirs à tabac

ChargementTélécharger le PDF de la fiche

Le groupement agricole BINDER dispose d’un site initialement destiné au séchage du houblon, alimenté en gaz naturel depuis plusieurs années. Les objectifs techniques et économiques l’ont conduit à réaliser la conversion de son deuxième site construit récemment.

La solution technique

Le séchage du tabac s’effectue dans 15 cellules à chauffage direct. La puissance totale est de 2 250 kW.

Les feuilles sont suspendues à des clayettes permettant la circulation de l’air chaud qui passe progressivement de 32 à 72 °C.

Le rendement est optimisé notamment grâce au recyclage d’une partie des buées. Les cycles de séchage ont une durée comprise entre 6 et 8 jours. De plus, la toiture du bâtiment jouxtant les séchoirs est couverte de panneaux solaires photovoltaïques.

Une conversion simple et économique

Afin de conserver le réseau propane existant, le poste de livraison du gaz naturel installé est de type «fil du gaz» : absence de détente entre le réseau de distribution et le site.

Le choix de remplacement du propane par le gaz naturel a permis, dès la première campagne (séchage de 130 tonnes de tabac), une économie de 13 000 €. Le GAEC dispose également d’un séchoir à maïs : sa conversion sera mise en œuvre prochainement.



Exploitant : GAEC BINDER

Concepteur : DE CLOET

Installateur : KUHN et fils

Contact GRDF

Daniel MUNSCH

Tél. : 03 88 57 43 17

daniel.munsch@grdf.fr