Références en région signées Vallogis

Une opération « CQFD », labellisée RT 2012 Effinergie+, signée Vallogis, dans le Loiret

A Saint-Pryvé-Saint-Mesmin (45), au sud-ouest d’Orléans, ce programme de 2 bâtiments de 50 logements favorise la mixité sociale et générationnelle. Il regroupe des appartements pour séniors (de 40 à 58 m2) et des logements en duplex dédiés aux familles, aux couples et aux jeunes actifs (de 50 à 80 m2).

CQFD, « coûts-qualité-fiabilité-délais »

Ce nouvel ensemble est réalisé dans le cadre d’un programme « CQFD » (coûts-qualité-fiabilité-délais). Un programme de recherche, d’essai et d’expérimentation lancé par le ministère de l’Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement, en partenariat avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et l’Union sociale pour l’habitat (USH). L’objectif ? Développer des modes constructifs innovants qui permettent d’atteindre un haut niveau de qualité de l’habitat tout en garantissant une maîtrise des coûts de construction et des charges pour les résidents.

« Le programme “CQFD” a nécessité que l’on trouve des solutions techniques plus rapides dans la mise en œuvre, plus économiques et plus efficaces d’un point de vue thermique, constate Arnaud Duplessis, responsable conception innovation chez Vallogis. Résultat : nous avons un programme labellisé RT 2012 Effinergie+ (RT 2012 - 20 %) qui promet d’excellentes performances énergétiques à ses occupants. Chaque logement est équipé d’une chaudière à condensation raccordée sur un conduit 3Ce – un conduit collectif pour chaudières étanches qui allie économie et performance à l’esthétique et à la sécurité. Nous avons choisi des chaudières individuelles à condensation car c’est une solution simple et fiable que nous maîtrisons parfaitement. Nous connaissons ses coûts de mise en œuvre et d’entretien. Nous sommes certains de ne pas avoir de mauvaise surprise ! »

Un programme BEPOS de logements sociaux individuels à Saint-Jean-de-la-Ruelle (45)

La ville de Saint-Jean-de-la-Ruelle a confié à Vallogis l’aménagement de la ZAC d’Alleville, qui représente une superficie de terrain de 22 hectares. Pour aménager ce nouvel espace, 9 tranches de travaux sont prévues. La première, lancée en septembre 2016, prévoit notamment une première opération exemplaire : la construction de 10 maisons individuelles de 3 à 4 pièces, d’une superficie de 68 à 83 m2 en locatif social en Bepos (bâtiment à énergie positive) et certification NF Habitat HQE.

Chaudières gaz à condensation et photovoltaïque

Conçus avec une isolation thermique renforcée (triple vitrage, ventilation hygroréglable de type B…) et une étanchéité à l’air performante, ces logements ont de très faibles besoins énergétiques tout en présentant un confort optimal. Ces pavillons seront équipés de chaudières gaz à condensation (pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire) et de panneaux photovoltaïques en toiture (pour la production d’électricité en autoconsommation).

Leur livraison est prévue pour le 1er trimestre 2018.