Connectivité & chaudière gaz

Volets roulants, éclairage, alarme… de nombreux appareils se gèrent aujourd’hui à distance, y compris les équipements de chauffage, qui se positionnent, eux aussi, à la pointe de la technologie. Les thermostats connectés ont vite trouvé leur place chez les utilisateurs en quête de confort et d’économies d’énergie. Des utilisateurs qui, demain, découvriront tous les bénéfices de la chaudière connectée. Une nouvelle étape qui, progressivement, les fera entrer dans l’ère de la maintenance prédictive… Explications de Thibault Stabat, chef de produits spécialisé dans les solutions gaz naturel connectées.

Les premiers thermostats connectés ont fait leur apparition sur le marché fin 2013. D’abord proposées par des acteurs issus du monde de l’Informatique et Télécom puis par les chaudiéristes eux-mêmes, ces nouvelles solutions ont entraîné une véritable rupture technologique et apporté une nouvelle expérience aux consommateurs, liée au pilotage du chauffage à distance. Une commande réalisée depuis un smartphone, une tablette ou depuis un ordinateur. Outre leur facilité d’installation, ces produits présentent de nombreuses fonctionnalités, toutes orientées vers un confort accru pour l’utilisateur dans son logement.

En quelques mots, comment fonctionnent les thermostats connectés ?

L’architecture de ces équipements est assez simple. Vous avez, d’une part, un boîtier de commande, qui est l’interface entre la chaudière et le thermostat et qui traduit l’information envoyée par le thermostat, et, d’autre part, le thermostat connecté, qui est le régulateur de chauffage. Celui-ci est connecté, d’un côté, au boîtier de commande (soit par radiofréquence, soit par une liaison électrique) et, de l’autre, à la box internet du logement par liaison Wifi. L’utilisateur peut, bien entendu, modifier la consigne manuellement directement sur le thermostat.

Quels avantages et quelles fonctionnalités apportent-ils à l’utilisateur ?

Le thermostat connecté est simple d’utilisation. Grâce à une application installée sur son smartphone, l’utilisateur peut piloter la température de son appartement à distance, depuis son lieu de travail, par exemple, ou son lieu de vacances, pour retrouver un logement à bonne température. L’outil est intuitif, il facilite la programmation calendaire des besoins de chauffage de l’occupant. Il apporte également différentes fonctionnalités comme :

  • La détection de présence : si une personne se trouve dans le logement, le thermostat donne l’ordre de maintenir la température de consigne
  • La prévision météo : cela permet d’anticiper l’éventuelle perte de chaleur dans le logement et d’adapter la température de confort
  • L’apprentissage des habitudes : le thermostat mémorise le mode de vie des occupants pour aboutir à une température et un confort adaptés
  • La géolocalisation couplée au téléphone portable : la géolocalisation donne au thermostat la distance entre vous et votre habitation. Dès que vous entrez dans une zone définie à l’avance, votre chauffage démarre pour que vous puissiez profiter de la température de confort
  • La relance optimisée, qui permet d’atteindre la température souhaitée au moment voulu.

Quelle est la position de GRDF vis-à-vis de la filière, dans un marché de l’habitat de plus en plus connecté ?

GRDF accompagne depuis toujours les fabricants dans le développement de solutions gaz naturel innovantes, apportant encore plus de confort et de satisfaction à l’utilisateur. Reliés à une chaudière gaz, ces produits se positionnent aujourd’hui à la pointe de la technologie et permettent d’introduire les solutions gaz naturel dans le monde du « Smart ». La très grande majorité des produits se révèle de qualité et présente une interface utilisateur ergonomique.

Justement, vous parlez de nouvelles générations de chaudières… quelles sont les étapes suivantes ?

L’arrivée des thermostats connectés a déjà confirmé que confort connecté et gaz naturel vont bien de pair. Aujourd’hui, l’offre des chaudiéristes se développe à grande vitesse et après les thermostats, ce sera effectivement au tour des chaudières de devenir connectées. Des chaudières nouvelle génération qui disposeront, dans un premier temps, d’une maintenance corrective. Le moindre problème détecté sur la chaudière fera l’objet d’une alerte auprès de l’installateur ou du SAV, qui se connectera à distance à la chaudière pour contrôler la validité de l’information et proposer une intervention immédiate.
Les chaudiéristes pourront aussi remonter des informations aux installateurs, envoyer des notifications et les informer sur le fonctionnement de leur parc de chaudières. L’étape suivante, ce sera d’aller encore plus loin et de permettre la transmission d’informations en temps réel…

Cette évolution permettra la réalisation de diagnostics à distance, la détection d’un problème sur la chaudière et, enfin, l’anticipation d’interventions de dépannage. Avec cette évolution, nous entrerons peut-être dans l’ère de la maintenance prédictive.