Rénovation au gaz naturel : plus de 40 % de gains sur la facture annuelle

Direction les Hauts-de-Seine, au 35-37 boulevard Victor Hugo à Neuilly-sur-Seine où se trouve un immeuble des années 70 qui compte au total 49 appartements. Équipée à l’origine de deux chaudières au fioul, cette résidence a fait l’objet en 2013 d’une rénovation énergétique. L’objectif : remplacer l’installation de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire fioul par une chaufferie au gaz naturel. Un choix motivé par des raisons économiques, de performance, de propreté et de sécurité. Explications.

« La rénovation de cet immeuble est le fruit d’une bonne synergie entre le bureau d’études, le cabinet Gratade, le conseil syndical de la résidence et nous-même, installateur », explique Giovanni Monti, dirigeant de l’entreprise Fulgoni implantée à Clichy. « Le but était d’optimiser le fonctionnement de la chaufferie, qu’elle soit plus performante, qu’elle offre une production d’eau chaude instantanée et que l’on puisse équilibrer les réseaux ».

Fort de propositions et surtout bien au fait des attentes des résidents, le conseil syndical s’est particulièrement impliqué sur ce projet et a tenu à analyser attentivement la proposition du bureau d’études… « Nous avons choisi le gaz naturel pour des raisons économiques, de propreté et de sécurité, souligne Bertrand Dantard, membre du conseil syndical. Les logements sont maintenant alimentés en chauffage et eau chaude sanitaire par deux chaudières à condensation gaz naturel installées en cascade et des ballons d’eau chaude. Une installation qui nous permet d’avoir un meilleur rendement et de réduire nos charges, puisqu’en conservant dans les logements des températures semblables à celles que nous avions avec le fioul, nous avons un gain d’environ 40 % sur notre facture annuelle. Le tout pour un coût d’installation maîtrisé… Nous avons effectivement profité des certificats d’économies d’énergie ; la rénovation globale de la chaufferie, qui avoisinait les 200 000 € TTC, nous a coûté au final 174 000 € TTC certificats déduits ! »

Une installation en « télégestion » pour une maintenance plus efficace…

Au-delà de la performance de l’équipement, Fulgoni a développé en collaboration avec une équipe d’informaticiens un système de gestion de maintenance à distance, baptisé Vigilia, dont bénéficient les deux chaudières à condensation de la résidence.

Le principe ?

Pouvoir contrôler à distance, depuis une page web, les paramètres de fonctionnement de l’installation de chauffage, sachant que toutes les données sont affichées et mises à jour en temps réel. « Ce système de télégestion permet aux chauffagistes d’être plus efficaces et plus réactifs en cas de dysfonctionnement de l’installation, observe Giovanni Monti. Habituellement, lorsqu’un particulier nous appelle et nous dit « mon chauffage ne fonctionne pas » ou « il fait froid dans mon appartement », nous n’avons aucun élément précis concernant la panne… Grâce au système que nous avons développé et dont profite l’immeuble du 35-37 boulevard Victor Hugo, nous avons une vraie visibilité sur l’installation et nous pouvons connaître immédiatement l’origine du dysfonctionnement. Il suffit que nous nous connections sur la page web de l’installation pour savoir si le souci est lié à la chaufferie ou si c’est un problème plutôt privatif ! »